Amazon (Kindle) et Barnes & Noble (Nook) baissent leurs tarifs

Même si les tablettes tactiles de types iPad/Archos ne sont pas conçues pour une lecture intensive, elles concurrencent malgré tout les e-Readers, les lecteurs de livres électroniques (ebooks). Apple avait ainsi annoncé que 250 000 livres électroniques avaient été achetés sur l'iBookStore après le premier jour de commercialisation de l’iPad. Quelques semaines plus tard, lors de l’annonce du million d’iPad écoulé, la Pomme dévoila qu’1,5 million de livres avaient trouvé preneurs. 

Amazon Kindle for iPad Apple

Face à ce succès non négligeable, les fabricants de lecteurs de livres électroniques ont donc réagi. Amazon tente pour sa part de jouer sur les deux tableaux. D’un côté, il propose depuis la sortie de la tablette d’Apple son application gratuite Kindle for iPad, qui permet d’accéder à plus de 600 000 livres sur la plateforme d’Amazon.

De l’autre côté, le géant du Net a réduit hier les tarifs de son Kindle, afin de ne pas se laisser distancer sur le plan matériel. Initialement vendu 399 dollars (en 2007), et 259 dollars depuis l’année dernière, son Kindle 3G/Wi-Fi de 6 pouces coûte désormais 189 dollars, soit une réduction très importante de 70 dollars. Le Kindle DX (de 9,7 pouces) ne subit par contre aucune baisse de prix, et est donc toujours vendu 489 dollars.

Mais Amazon n’a pas fait que répondre à la concurrence des tablettes tactiles. Il a aussi répliqué à son principal concurrent du moment : le Nook 3G/Wi-Fi de la plus grande librairie américaine, Barnes & Noble. Ce dernier a en effet lui aussi diminué le tarif de son eReader, de 259 à 199 $. Mieux encore, Barnes & Noble en a profité pour lancer un Nook Wi-Fi (sans 3G donc), pour 149 $.

Nook Barnes Noble WiFi

Notons que selon DigiTimes, les livraisons de lecteurs de livres électroniques ont atteint 740 000 unités pour les mois d’avril et mai 2010, sachant que le Nook représentait 37 % du total de ces livraisons, contre seulement 16 % pour le Kindle.

Selon DigiTimes, cette réduction de la production de Kindle aurait pour principale raison l’arrivée d’un nouveau lecteur cet été. Son écran devrait être de meilleure qualité pour un coût moindre. Cela pourrait ainsi annoncer la mort du Kindle DX, et expliquerait donc la chute de tarif du Kindle de 6 pouces afin de différencier les gammes. Nous aurons rapidement confirmation de tout ceci.

DigiTimes nous précise d’ailleurs que face à une telle concurrence, Sony n’a pas baissé les bras et lancera un nouveau produit lui aussi cet été.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !