RapidShare met fin à son programme de fidélité à cause du piratage

La fidélité ça fait <i>tellement</i> 2009... 66
Le site allemand d'hébergement de fichiers RapidShare a annoncé ce vendredi 18 juin mettre fin à son programme de fidélité RapidPoints dès le 1er juillet. Selon le site, cette décision a été provoquée par des « affirmations » selon lesquelles ce programme récompense le téléchargement (téléversement ?) de fichiers illicites vers leurs serveurs. La source de ces affirmations n'a pas été révélée.

Rapidshare Alice

RapidShare se justifie en expliquant qu'il défend ses clients avant tout : « nous sentons qu'il est nécessaire de franchir cette étape puisque nous ne voulons pas que nos utilisateurs soient exposés à une suspicion généralisée si injustifiée. Notre premier objectif est toujours de fournir à nos utilisateurs un service rapide, fiable et sécurisé ».

Les points accumulés par les utilisateurs ne sont pas perdus. Ils ont jusqu'au 6 juillet pour les dépenser, et pourront aussi dans les prochains jours convertir leurs comptes "Collector" en comptes "Premium" gratuitement, et y transférer tous leurs points. Du coup le programme RapidDonation, qui avait selon le site permis de récolter 10 000 euros pour des associations, va également être arrêté.

Cette décision est en ligne avec la récente stratégie de RapidShare pour se refaire une virginité auprès des ayants droit. Et ce malgré la justice allemande, qui a allégé sa responsabilité légale début mai en cas d'infractions commises par ses utilisateurs, et celle de Californie qui l'a innocenté quelques semaines après d'une accusation d'enfreintes aux droits d'auteur (via TorrentFreak).

RapidShare a annoncé qu'il réfléchissait à un nouveau moyen de récompenser les utilisateurs qui lui apportent de nouveaux clients.