Flash 10.1 en version finale : l'accélération vidéo enfin disponible

En tout cas sous Windows... 114
Vincent Hermann
Depuis plusieurs mois maintenant, chaque fois que le sujet de la technologie Flash a été mis en avant, il s’agissait de critiques, de lettres ouvertes et de débats. Les propos de Steve Jobs, particulièrement virulents, ont lancé une polémique sur la qualité du code, la fiabilité, la sécurité ou encore la demande en puissance de ce lecteur présent dans tous les navigateurs ou presque. Adobe préparait dans le même temps une évolution très importante de sa technologie, dont la version finale vient d’arriver, avec en prime la correction de 32 failles critiques.

flash adobe

Flash 10.1 est donc disponible, et il apporte avec lui une amélioration attendue de longue date : l’accélération matérielle. Le lecteur va donc pouvoir utiliser le GPU de l’ordinateur pour décoder les vidéos en H.264. À partir du moment où un GPU supporté est présent, ce n’est donc plus le processeur central qui s’occupe de la lecture mais bien la carte graphique (du moins en majorité). Le résultat est une baisse drastique de l’utilisation processeur et donc une meilleure fluidité générale lors de la lecture de vidéos, comme sur YouTube et Dailymotion.

Voici une liste des modèles actuellement supportés :
  • ATI/AMD
    • Radeon : modèles HD 4xxx et supérieurs
    • Mobility Radeon : modèles HD 4xxx et supérieurs
    • Puces intégrées et cartes mères : Radeon HD 3xxx et supérieurs
    • FirePro : modèles V3750, V7750, V8700 et V8750
  • Broadcom : BCM70012 et BCM70015
  • Intel :
    • Tous les chipsets de la série 4 (pilote 8.15.10.2021 ou ultérieur)
    • Tous les processeurs récents intégrant une solution graphique (pilote 8.15.10.2021 ou ultérieur)
    • GMA 500, sous Windows 7 32 bits, avec le pilote 8.14.10.2020 ou ultérieur
  • NVIDIA :
En dehors de ces cartes, point de salut. En outre, il faudra obligatoirement utiliser Windows, dont les versions supportées par Microsoft sont prises en charges : Windows XP SP3, Vista et Windows 7. Pour ces deux derniers, les versions 32 et 64 bits du système sont supportées, bien que le lecteur Flash ne soit pas lui-même en 64 bits. Cela signifie qu’il faudra lancer Internet Explorer 8 en 32 bits obligatoirement, et cela sera valable pour les autres navigateurs quand ils seront en 64 bits, comme Firefox par exemple.

Concernant Mac OS X, il faudra attendre encore un peu. Comme nous l’avions précédemment dans nos colonnes, Adobe prépare une autre version de Flash 10.1, intitulée Gala. Il a fallu attendre en effet qu’Apple se décide à publier l’API qui permet aux développeurs de profiter de l’accélération matérielle pour le décodage des vidéos. Cette API est maintenant disponible, mais seulement pour les cartes NVIDIA. De la patience sera encore nécessaire pour voir arriver Gala, puis pour bénéficier de l’accélération avec les GPU ATI.

Pour le reste, Flash 10.1 apporte les améliorations et corrections suivantes :
  • 32 failles critiques corrigées, dont le détail peut être lu depuis cette page
  • Une meilleure adaptation aux plateformes mobiles qui disposent d’une puissance limitée
  • L’apparition automatique d’un clavier virtuel pour l’entrée des données si aucun clavier physique n’est détecté sur un périphérique mobile
  • La prise en charge du tactile multitouch
  • La possibilité d’utiliser les données provenant d’un accéléromètre
  • La prise en charge de l’orientation de l’écran, permettant ainsi de changer l’affichage en fonction des modes portrait et paysage.
  • Sur les mobiles, le lecteur Flash ralentit automatiquement quand l’appareil passe en veille. Il n’y a pas d’interruption si un contenu était en lecture. Les appels téléphoniques entrants mettent automatiquement le lecteur en pause.
  • La prise en charge de l’accélération graphique dans les solutions mobiles.
  • La prise en charge du mode de navigation privée dans Firefox, Chrome et Internet Explorer. Aucune action des développeurs n’est requise.
Tous les intéressés pourront se rendre sur le site officiel pour récupérer la version du lecteur Flash 10.1.