Fibre : l'ARCEP veut faire de la France un leader européen

Et moi je veux gagner au loto 45
Nil Sanyas
L’ARCEP a publié l’intégralité de l’interview de Jean-Ludovic Silicani (son président) par Euro TMT. Outre le tacle de Silicani envers France Télécom que nous avions noté la semaine dernière, d’autres informations intéressantes ont été dévoilées.

Le président de l’ARCEP est notamment revenu sur un sujet qui nous est cher, la fibre optique, et son avancée digne d’une tortue en France. Si Silicani note que « la France dispose d'un taux de foyers raccordés à la fibre sensiblement supérieur à la moyenne européenne », il précise cependant que « ce nouveau cycle d'investissement démarre dans un contexte économique difficile et qu'opérationnellement cela prendra du temps ».

Dès lors que l’ARCEP a mis en place son cadre réglementaire et sitôt la « crise » passée, la France devrait donc passer la vitesse supérieure en matière de FTTH. Mais quand ? Fin 2010 ou en 2011 ? Il faut l’espérer.

ARCEP ADSL fibre T1 2010
Le très faible niveau de recrutement de la FTTH : +6000 au 1er trimestre (source : ARCEP)

Quoiqu’il en soit, l’objectif de l’autorité de régulation des télécoms est double selon Silicani : faire de la France un leader européen et « répondre à la demande de la population et des entreprises ».

Le président de l’ARCEP précise de plus que Free et SFR devraient publier sous peu leur liste des villes où des investissements en fibre optique seront réalisés. Sachant qu’Orange a déjà annoncé que toutes les régions seront concernées dès 2012, et tous les départements en 2015, dont trois DOM.

La liste des villes qui sont ou seront concernées par la FTTH d’Orange en 2010 (par ordre alphabétique) :
  • Bordeaux
  • Brest
  • Cannes
  • Dijon
  • Chatou (test)
  • Grenoble
  • Le Havre
  • Lille
  • Lyon
  • Marseille
  • Metz
  • Montpellier
  • Nantes
  • Nice
  • Orléans
  • Oullins (test)
  • Paris et certaines villes d’Île-de-France
  • Pau
  • Reims
  • Rennes
  • Strasbourg
  • Toulon
  • Toulouse
  • Valenciennes
ARCEP FTTH FTTLA T1 2010 carte
Carte de France de la FTTH et de la FTTLA au 31 mars 2010 (par l'ARCEP)

Autre sujet abordé, les futures licences 4G. On le sait, l’ARCEP ne souhaite pas répéter les erreurs de la 3G. L’autorité compte donc ainsi être plus rigoureuse au sujet de la couverture de la 4G, quitte à réduire les tarifs des licences afin de compenser les investissements des opérateurs dans les zones grises et blanches. Mais, plus intéressant encore, les MVNO pourraient bien être pris sérieusement en considération.

En effet, lors des dernières attributions des deux autres tiers de la quatrième licence 3G, les MVNO étaient bien considérés, mais à un niveau trop faible. SFR et Orange ont ainsi réussi à s’octroyer chacun une part de la licence tout en proposant le strict minimum pour les MVNO, alors qu’Iliad proposait bien mieux (a priori) du côté des MVNO. Mais la puissance financière des deux grands opérateurs a été suffisante pour compenser la faible importance accordée aux opérateurs virtuels.

Arcep accueil MVNO engagements niveaux
Un coefficient multiplicateur trop faible lors de l'attribution des 2/3 de la 4e lience 3G ?
(en savoir plus)

L’association Alternative Mobile, qui représente les MVNO français, s’est ainsi plaint de cette situation et a annoncé espérer que l’ARCEP tire les leçons de cet épisode avec la licence 4G, grâce à bonus ou malus plus sévère, « voire que l'ouverture aux MVNO soit une condition obligatoire ».

Interrogé à ce sujet par Euro TMT, Silicani a répondu que « nous ne nous interdisons pas de le faire », à savoir d’imposer une clause d'ouverture aux full MVNO lors de l'attribution des fréquences 4G.

Fréquences dont le cadre général d'attribution sera proposé au gouvernement à l'automne prochain selon l’ARCEP, pour être homologué avant fin 2010. Les attributions de la licence 4G pourraient donc avoir lieu d'ici mi-2011. Nous espérons qu’il s’agit d’une date pessimiste, sachant que la 4G se développe déjà en Europe du Nord, et que l’Allemagne et les Pays-Bas ont déjà attribué leurs licences récemment.