FTTH : seulement 6000 nouveaux abonnés au 1er trimestre 2010

Si malgré une légère baisse de régime, le marché de l’ADSL se porte toujours aussi bien en France (voir plus bas), la croissance de la fibre optique, elle, reste toujours ridicule. Ainsi, comme le montre parfaitement le tableau ci-dessous, les évolutions en trois mois entre le 31 décembre 2009 et le 31 mars 2010 sont loin d’être fameuses :
  • Logements éligibles à la FTTH : +60 000
  • Immeubles équipés en FTTH : +1 000
  • Abonnés via offres de mutualisation : +100
  • Logements éligibles via mutualisation : +30 000
ARCEP FTTH fibre T1 2010

Résultat, le nombre de nouveaux abonnés FTTH au cours du premier trimestre 2010 se porte à 6 000… L’Hexagone dispose ainsi au 31 mars 2010 de 75 000 abonnés FTTH, contre 69 000 trois mois plus tôt. Quant au nombre d’abonnés FTTLA (chez Numericable), il est passé à 255 000, soit une augmentation de 36 000 nouveaux abonnés en un trimestre.

À ce jour, 4,5 millions de logements sont situés à proximité d'un réseau en fibre optique, et « à la fin du 1er trimestre 2010, l'ensemble du génie civil loué à France Télécom par les opérateurs alternatifs représentait de l'ordre de 910 km » nous précise l’ARCEP.

ARCEP FTTH FTTLA T1 2010 carte
Carte au 31 mars 2010. Aucun changement à noter depuis le 31 décembre 2009.

Quant au haut débit (ADSL, câble), il continue sa croissance. Pour la première fois de son histoire, les réseaux haut et très haut débit ont atteint les 20 millions d’abonnés.

ARCEP ADSL fibre T1 2010

Certains noteront que nous avons publié il y a un mois un article annonçant que la France avait atteint les 20 millions d’abonnés Internet lors du dernier trimestre 2009. C’était bien le cas, mais tous réseaux confondus, c’est-à-dire en comptant le haut et très haut débit (ADSL, câble, fibre optique), mais aussi le bas débit (lignes RTC).

Ici, seuls les réseaux haut et très haut débit ont atteint ce nombre. L’ADSL est bien sûr ultra majoritaire, avec 18,81 millions d’abonnés (+317 000). En tout, 370 000 nouveaux abonnés ont été comptabilisés sur ce trimestre,

ARCEP ADSL fibre T1 2010 abonnements

Comme le montre le graphique ci-dessus, le nombre de nouveaux abonnés en un an (1,7 million ce trimestre) ne cesse de diminuer depuis 2007. Une part importante des foyers français est connectée, et certains ne trouvent strictement aucun intérêt au Net (ou se contentent de leur connexion au travail). Il est donc logique que cette croissance diminue.

Enfin, concernant le dégroupage, il continue sa marche en avant, avec 8,119 millions de foyers concernés, dont 6,827 millions dégroupés totalement (+1,52 millions en un an) et 1,292 million dégroupés partiellement.

Près de 760 nouveaux répartiteurs ont été dégroupés selon l‘ARCEP, pour un total de 4 839 répartiteurs dégroupés par au moins un opérateur alternatif au 31 mars 2010. Soit tout de même 80 % de la population française. Iliad espère d’ailleurs dépasser les 90 % d’abonnés dégroupés d’ici peu.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !