Computex : Microsoft présente Windows Embedded Compact 7

La clé de voute de la stratégie mobile du géant 82
Vincent Hermann
Au Computex, salon aux riches annonces, Microsoft a présenté presque discrètement un produit qui pourtant devrait largement faire parler de lui dans les prochains mois. Il s’agit du système que l’on a longtemps appelé Windows CE, renommeé Embedded Compact depuis sa version 6.0. La septième mouture revêt une importance stratégique capitale dans un monde où la mobilité est désormais partout.

windows embedded compact 7 ec7 ce7

L'importance stratégique d'Embedded Compact 7

Pour se rendre compte de l’importance que possède Windows Embedded Compact 7 (nous l’appellerons CE7 par la suite), il suffit de revenir sur une annonce lancée hier par Asus. Elle concernait le modèle EP101TC de ses tablettes Eee Pad. Architecturée autour d’une dalle de 10 pouces et ne pesant que 675 grammes, on a fini par apprendre qu’elle embarquait une puce Tegra 20 et que le système d’exploitation qui l’accompagnait était... Windows CE7.

On en revient donc à un Windows fonctionnant sur une puce qui utilise une architecture ARM. Or, cela n’a rien de nouveau en soit, mais ce qui change, c’est qu’CE7 utilise les mêmes fondations (en grande partie), que Windows 7. Il faut savoir en outre que ce Windows est le même que celui qui sert de fondation à Windows Phone 7. C’est un peu une boucle bouclée chez Microsoft, car ce produit se destine à l’ensemble du marché de la mobilité.

En lui-même, ce n’est pas « réellement » un système d'exploitation dans le sens classique du terme. Comme toutes les versions Embedded avant celle-ci, Windows CE7 est un Kit que l’on pourrait comparer à un jeu de Lego. Microsoft annonce en outre un support des puces contenant plusieurs coeurs ainsi que l’architecture ARM en général. Les constructeurs et autres OEM sont dès lors invités à concevoir le système qui leur plait, avec une différence majeure et cruciale par rapport aux anciennes moutures.

L'interface d'un côté, le code de l'autre

En effet, bien que non finalisée, Microsoft propose une Technology Preview disponible au téléchargement. Et c’est là qu’on trouve la grosse différence : comme dans Windows Phone 7, la conception des interfaces est basée sur Silverlight. Cela entraîne un changement énorme : développer une interface sur Windows CE7 se fait séparément du développement des applications et du reste. C’est la même méthode qu’avec des applications basées sur WPF : un designer peut s’occuper uniquement du « visage » d’un logiciel tandis que le développeur récupère ensuite un fichier basé sur le langage XAML pour en concevoir le code.

windows embedded compact 7 ec7 ce7 windows embedded compact 7 ec7 ce7

Cela représente un avantage pour les constructeurs, car ils vont pouvoir personnaliser l’expérience de leurs produits de manière assez poussée. Petite précision qui a son importance : la version de SIlverlight est conçue pour Embedded et est bâtie sur Win32, ce qui n'empêche pas le développement en .NET. Par ailleurs, les interfaces Silverlight bénéficient de l'accélération matérielle.

windows embedded compact 7 ec7 ce7

Un écosystème cohérent

Évidemment, Microsoft positionne son Windows CE7 comme le compagnon idéal des machines sous Windows 7. De nombreuses similitudes seront présentes :
  • Internet Explorer
  • Le support de Flash 10.1
  • Un Media Player accompagné d’un grand nombre de codecs
  • Les Bibliothèques
  • La gestion des comptes Exchange, y compris dans sa mouture 2010
  • Office
  • Visionneuse PDF
  • Etc.
La firme met clairement en avant certaines fonctionnalités pour bien se différencier du produit qui sert maintenant de comparaison : l’iPad. Ainsi, Flash sera bel et bien présent, mais la gestion des fichiers sera a priori très souple pour permettre aux utilisateurs de transférer leurs données comme ils l’entendent.

La série des « 7 » chez Microsoft devrait donc présenter un visage cohérent pour un ensemble d’ordinateurs, de tablettes et de téléphones mobiles sachant communiquer entre eux dès la base, sans logiciels particuliers. On remarquera en outre le rôle maintenant prépondérant de Silverlight et du langage XAML, au point qu’on peut se demander si l’éditeur ne prépare pas de gros changements en ce sens avec Windows 8.

Bien que la Technology Preview s’adresse clairement aux développeurs qui ont les compétences pour la manipuler, elle est accessible publiquement depuis cette page.