Canal+ 3D sera finalement disponible pour la Coupe du monde (MàJ)

Ce sera Isabelle Moreau en 3D plutôt donc 38
Nil Sanyas
Mise à jour : Canal+ nous précisé que le satellite ne sera pas l'unique moyen de diffusion de Canal+ 3D. Il sera en effet possible de profiter de cette chaîne en passant par le réseau de fibre optique de SFR (voire d'autres FAI ?). Cela ne concernera donc que quelques milliers d'abonnés supplémentaires pour le moment.

---------------------------

Finalement, peut-être poussée par le lancement le 23 mai dernier de la chaîne Orange 3D, Canal+ a semble-t-il décidé d’avancer la sortie de sa chaîne dédiée à cette technologie. Canal+ 3D sera ainsi disponible sur le canal 18 de Canalsat pour accueillir neuf matchs de la coupe du monde de football en 3D.

Matsunichi baladeur ballon footballLes cinq matchs que TF1 diffusera en 3D seront disponibles sur cette chaîne (soit le match d'ouverture Afrique du Sud-Mexique, un huitième de finale, un quart, une demi-finale, et la finale France-Japon), en sus des quatre matchs de poules détenus par la chaîne cryptée, à savoir Pays Bas-Danemark, Argentine-Corée du Sud, Espagne-Honduras et Slovaquie-Italie.

Ces neuf matchs seront aussi disponibles en différé précise la chaîne. Cette dernière ne donne par contre aucune information sur un éventuel surcoût pour accéder à Canal+ 3D. Mais à l’instar d’Orange 3D, il est probable que les abonnés Canalsat y accèdent gratuitement.

Attention, Canal+ 3D ne sera disponible que via satellite. Le groupe explique son choix afin de « garantir une qualité de diffusion optimale sur l’ensemble du territoire ». Il faudra de plus être équipé d’un décodeur satellite HD de dernière génération (DualS et +Le Cube) afin de pouvoir accéder pleinement à cette chaîne.

La 3D ne s'arrêtera pas à la Coupe du Monde

Canal ayant avancé le lancement de sa chaîne – plutôt prévue pour fin 2010 voire en 2011 – son contenu ne sera pas immédiatement conséquent. Canal promet néanmoins qu’à « l’issue de la compétition, Canal+ 3D continuera de proposer régulièrement des programmes en 3D (cinéma, animation, magazines, sport, etc.) en enrichissant progressivement sa programmation à mesure que le volume de productions en 3D se développe ».

Rappelons que Canal+ nous avait confié en février dernier qu’elle travaillait sur la 3D depuis un an, tout en nous expliquant que cette technologie n’était pas si simple à maîtriser : « Tout est différent et spécifique pour la 3D : les mouvements des personnages, l'aspect "prise de vue" (positionnement et nombre de caméras), la régie (totalement différente d'une régie 2D)... »

L’utilisation du satellite et l’exclusion (temporaire) de l’ADSL et des autres canaux de diffusion n’est par contre pas une surprise. Canal+ nous avait en effet déjà précisé que le satellite était ce qu’il y avait de mieux pour la 3D : « Nous savons aujourd'hui que le satellite est le meilleur vecteur pour faire transiter la 3D et que nos terminaux de dernière génération (c’est-à-dire hybride satellite / IP) sont compatibles pour la recevoir ».

Une maîtrise totale de la technologie ?

Le chaîne avait de plus tenu à nous rassurer sur un point : le groupe « ne se précipitera pas tant qu'il n'aura pas une maîtrise totale de la chaîne afin de ne pas créer la moindre frustration dans le rendu ».

Nous espérons que ces paroles n’ont pas été oubliées, malgré ce qu'il semble être une "précipitation".