Quand la CNIL gronde deux fois, Acadomia comprend la leçon

Fichier, la CNIL... 48
Marc Rees
Fichiers d'Acadomia (suite) : hier dans un communiqué, Acadomia tentait une défense plutôt nerveuse contre la décision de la CNIL et l’irrémédiable tsunami médiatique qui s’est abattu sur ses murs. Avec l’aide d’une lectrice, nous avons constaté  cependant une sévère rectification de tir de la part de l'entreprise. L’épisode est ainsi très symptomatique de ce qu’il faut faire et surtout éviter dans de telles situations.

Première étape : le communiqué numéro 1 d’Acadomia.

Selon l’entreprise, « le rapport de contrôle des équipes de la CNIL établi trop rapidement comporte de graves inexactitudes. Celles-ci ont été communiquées par la société et vont être prises en compte par la CNIL. Ainsi, la majorité des commentaires repris dans la presse ne proviennent pas de la société mise en cause ». La société faisait état en outre de nombreux « points inexacts » qu’elle déroulait, les faisant suivre de ses explications.

 
Le Groupe Acadomia, et ses fiches où on traitait des pères de « crétin », des mères de « salope », des profs de puanteurs ou de « conne », etc. affirmait avoir « toujours eu le souci de la santé et de la sécurité des enfants et regrette que des considérations aussi importantes soient négligées par la CNIL. Il est extrêmement attaché à la protection de la vie privée des familles et enseignants et continuera à tout mettre en oeuvre pour garantir le respect de celle-ci. »

Le PDF est daté du 27 mai, 13h46.

acadomia CNIL fiches fichiers communiqués

Deuxième étape. Alex Türk est interviewé par Libé.

Au même moment, nos confrères de Libé soulignent au président de la CNIL au fil d’une interview que « la direction d'Acadomia parle d'un rapport de la Cnil «truffé d'inexactitudes» ». Ce n'est pas tout à fait les propos du communiqué n°1 (ou pris comme tel), mais cela y ressemble. 


cnil acadomia libération

Réponse de Türk : « Oui, j'ai vu ça. Ils ne devraient pas le répéter trop souvent, sinon je vais devoir mettre sur la table les informations saisies par nos contrôleurs. Rien n'a été inventé, aucun mot n'a été rajouté. D'ailleurs, quand la direction d'Acadomia s'est présentée à la Cnil accompagnée de son avocat, elle n'a jamais contesté les faits reprochés. Elle a reconnu avoir manqué de vigilance ».

Troisième étape : marche arrière, Acadomia révise vite la leçon

Sur le site d’Acadomia, on rectifie le tir d'urgence : un nouveau communiqué est rédigé puis mis en ligne. Si l’on en croit les propriétés du PDF (même URL que l'ancien, qu'il remplace donc) sa date de création est fixée à midi 20 (et 19 secondes), aujourd’hui.

acadomia CNIL fiches fichiers communiqués

Là, tout n’est que « luxe, calme et volupté » et le ton change du tout au tout :

acadomia CNIL fiches fichiers communiqués

« Le groupe Acadomia, mais également l’ensemble de ses collaborateurs en tant que citoyens, sont naturellement choqués par les commentaires ajoutés sur un certain nombre de fiches dont la CNIL a fait état ; commentaires qui ont été cités par les médias pendant la journée du jeudi 27 mai.

Nous comprenons et partageons l’émotion que ces commentaires ont suscitée. En outre, ces dérapages caricaturaux de quelques personnes sont aussi déplacés qu’inutiles. Ils ne peuvent que nuire à l’image de notre société. Ils sont à l’opposé des valeurs qu’aujourd’hui l’ensemble de nos 500 Conseillers Pédagogiques, nos enseignants et nos partenaires défendent au quotidien depuis la création de cette entreprise de soutien scolaire née en 1989. Les sanctions adéquates sont et seront prises à l’encontre des personnes responsables pour les manquements avérés.

Nous avons naturellement collaboré avec la CNIL pour répondre au mieux à ses demandes et à ses observations et nous continuerons à le faire. Nous avons également expliqué à la CNIL les contraintes liées à notre activité. Et bien sûr, nous porterons désormais une attention encore plus particulière à la gestion de nos fichiers, et à leur contenu, dans le plus strict respect de la vie privée des personnes qui y figurent.

Nous remercions les 100.000 élèves et leurs parents qui nous font confiance chaque année. C’est une motivation supplémentaire pour continuer à tout faire pour mériter cette confiance.

Nous remercions également les enseignants, et les familles qui nous ont manifesté leur soutien dans ce moment délicat.

Acadomia
»

Moralité : chez les donneurs de leçon, une double correction publique est parfois nécessaire pour rectifier les mauvaises réponses.

Élève suivant !