Les chaînes de la TNT veulent contrôler vos téléviseurs

La lettre professionnelle Satellifax, spécialisée dans l'audiovisuel, a révélé dans son édition du jour que les chaînes de la Télévision Numérique Terrestre (TNT) comptaient signer une charte dont ils se sont procuré un exemplaire.

skype LG Panasonic télévision TV HD

Si elles la finalisent, les chaînes comptent l'imposer dès septembre aux fabricants de télévisions connectées et autres types d'appareils interactifs comme les décodeurs TNT, magnétoscopes numériques et autres box. En gros, tous les appareils pouvant faire plus qu'afficher simplement le contenu de la chaîne.

La charte commence avec une bonne résolution : élaborer des standards visuels et de navigation communs. Voilà qui permettra d'éviter que les téléspectateurs ne soient perdus dans une jungle de chartes graphiques hétéroclites.

Mais là où le bât blesse c'est quand la charte prévoit que « lors de l'affichage du programme d'une chaîne, les surimpressions, incrustations ou apparitions de services, contenus éditoriaux, publicitaires, raccourcis, sollicitations publicitaires ou d'achats ne peuvent être contrôlés que par le seul éditeur de la chaîne concernée », même si l'utilisateur a paramétré son téléviseur (ou appareil connecté) autrement, par exemple pour utiliser un widget ou une application spécifique.

Si le téléviseur ne respecte pas cet engagement il n'aura alors pas accès aux services interactifs de la chaîne : VOD, télévision de rattrapage, bandes annonces, sous-titres, site internet...

La stratégie du DRM

Une telle charte serait très "limitante" pour les constructeurs, qui misent sur les applications ou les widgets pour lancer ces téléviseurs et appareils interactifs. La Google TV serait par exemple beaucoup moins utile si ses fonctionnalités ne peuvent pas être utilisées sur les chaînes de la TNT. De même pour tous les appareils qui arrivent, basés sur Android et ses myriades d'applications tout à coup interdites sur la majorité des chaînes gratuites... Il n'est pas certain que la stratégie consistant à brider la créativité des développeurs et enfermer les consommateurs dans leurs modèles soit la plus payante pour les chaînes. Les téléspectateurs risquent de simplement choisir de se passer de leurs contenus interactifs, et donc de leurs publicités.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !