376,6 millions d'ordinateurs devraient s'écouler cette année

Contre 200 petits millions en 2005... 15
Nil Sanyas
Après une très faible croissance en 2009 (entre 2 et 5 %), permettant de tutoyer voire surpasser (selon les sources) la barre des 300 millions d’ordinateurs vendus dans l’année, 2010 devrait être bien plus convaincante à en croire les prédictions de Gartner, qui se base néanmoins sur un très bon premier trimestre (+27,4 %).

La barre des 400 millions pour 2011 si tout va bien

Gartner prévoit ainsi que 376,6 millions de PC devraient s’écouler cette année, soit 22 % de plus qu’en 2009. Cela représenterait un chiffre d’affaires astronomique de 245,4 milliards de dollars, soit une hausse annuelle de 12 %. Le prix moyen par ordinateur (tous types confondus) serait alors de 650 dollars environ.

Gartner ventes ordinateurs mobiles monde T1-2010
Les ordinateurs portables devraient grandement participer aux ventes 2010

Le secteur professionnel ne devrait participer que moyennement à cette croissance, avec une augmentation des ventes de ce secteur évaluée à 13,1 %. A contrario, les particuliers tireront vers le haut le marché avec une croissance de 29,5 %.

Concernant le secteur professionnel, si la migration vers Windows 7 aidera le marché, Gartner s’attend surtout à une migration en 2011 et 2012. Les entreprises, surtout les plus grandes, devraient y aller petit à petit, pour accélérer leurs migrations dans les années suivantes. D’ici là, un certain Windows 8 aura pointé le bout de son nez.

Les netbooks encore à la fête, mais plus pour longtemps ?

Concernant le secteur des particuliers, les netbooks grossiront évidemment les chiffres de ventes. Gartner prévoit ainsi qu’il s’en écoulera 41,8 millions, contre 32,1 millions en 2009, soit une hausse de 30 % en un an. Sachant qu’Acer, Samsung et ASUS se partagent les trois quarts voire plus de ce marché…

Et si les netbooks représenteront un peu moins d’un cinquième des ventes d’ordinateurs portables (18,6 % précisément), Gartner pense que leur part diminuera les années suivantes, pour atteindre 13,9 % en 2014. La faute à une baisse des tarifs des ordinateurs portables classiques et à une maturité plus importante des consommateurs.

Et les tablettes tactiles arrivent

Elles devraient juster impacter les ventes des netbooks. Pas forcément en 2010, mais dans les années à venir, les consommateurs devraient hésiter entre les deux. Entre un netbook de 10/12 pouces avec un clavier physique, ou une tablette tactile d’une taille quasi équivalente, mais sans clavier, pour qui craquer ? Avec des fonctionnalités qui devraient évoluer et se rapprocher du netbook, et des tarifs à la baisse, la tablette tactile devrait d’ici peu devenir une véritable concurrente aux petits portables.

10 millions d’entre elles pourraient ainsi s’écouler dès cette année prévoit Gartner, qui précise cependant qu’il parle ici uniquement des « media tablets », c’est-à-dire des tablettes tactiles basées sur un OS limité comme iPhone OS, Android, etc. Ce que Gartner appelle Tablet PC (et qui ne sont pas intégrées dans les « media tablets »), sont par contre armées d’un véritable système, comme Mac OS X, Windows 7, etc. Ces dernières devraient ainsi avoir un faible succès en 2010, Gartner prévoyant seulement 2 millions de ventes cette année.

Si la plupart des tablettes actuelles et futures devraient de toute façon être accompagnées d’Android ou iPhone OS, il n’empêche que certaines machines exploiteront bien Windows 7. Ou webOS…