Google annonce sa boutique d'applications Chrome Web Store

Un nouveau jardin très protégé 8
Vincent Hermann
Google est actuellement en pleine conférence I/O dédiée entièrement aux développeurs. L’annonce de WebM a été une entrée en matière plus que sérieuse, mais d’autres nouvelles ont suivi. C’est notamment le cas du Chrome Web Store, la boutique d’applications qui fonctionnera aussi bien pour Chrome que pour Chrome OS.

google chrome web store 
Crédits de la photo : CNET

Il faut voir dans ce mouvement une préparation très claire à l’arrivée du système d’exploitation de la firme de Mountain View. Un lieu unique où acheter des applications aussi bien pour les téléphones et appareils mobiles que pour les ordinateurs équipés de Chrome OS. Et quand nous disons « acheter », ce n’est qu’un terme générique puisqu’il y aura bien sûr le cortège des applications gratuites, à la manière de l’App Store.

Et pour indiquer à quel point la boutique en ligne d’Apple a inspiré nombre de ses concurrents, Google en reprend toutes les bases sur un modèle d’intégration verticale qui peut faire grincer des dents aux détracteurs de l’App Store. C’est ainsi que Google a décidé que sa boutique en ligne ne pourrait fonctionner que dans son navigateur Chrome et dans Chrome OS.

Concernant le développement des applications, il s’agit d’un ensemble assez mixte d’API et de spécifications HTML5. Selon Google, même les développeurs de jeux un peu lourds en 3D pourront utiliser ces dernières. D’ailleurs, des titres tels que Lego Star Wars faisaient partie de la présentation aux développeurs. Côté utilisateurs, le site TechCrunch précise que les achats seront certainement liés au compte Google

Il s’agit d’une manière pour Google de rassembler les développeurs autour d’un tronc commun et de préparer ainsi à l’arrivée de Chrome OS. Au final, il y aura une boutique unique pour vendre aussi bien des compléments du navigateur Chrome que des applications ou des jeux pour Android ou Chrome OS.

En attendant, aucune date n’a été fournie pour le Chrome Web Store, même si Engadget précise qu’il devrait être ouvert « bientôt » aux développeurs.