Téléphones mobiles : Windows Mobile s'écroule, Android au top

Qui a dit prévisible ? 91
Nil Sanyas
Après les chiffres de livraisons de téléphones portables publiés par iSuppli, Gartner vient de publier cette fois ceux des ventes, toujours pour le premier trimestre. Si certaines données sont différentes, les tendances, elles, restent néanmoins les mêmes.

Gartner ventes mobiles T1 2010 Monde

Ainsi, selon Gartner, Motorola et Sony Ericsson ont bien lourdement chuté en un an, alors que la croissance du Canadien RIM lui a permis d’atteindre une quatrième place mondiale, derrière le trio Nokia, Samsung et LG.

Le Finlandais Nokia reste d’ailleurs toujours un solide leader, malgré un léger recul sur l’année, à l’inverse de Samsung, qui continue de grappiller des parts de marché.

Les Chinois se placent

Enfin, les constructeurs chinois (ZTE, G-Five et Huawei) confirment leur montée en puissance. Ce trio, en sus de TCL-Alcatel (aussi Chinois), doit être suivi de près. Ils pourraient bien en effet dépasser d’ici peu certains constructeurs, comme Motorola et Sony Ericsson…

Gartner livre cependant d’autres chiffres intéressants. Nous apprenons ainsi que les smartphones ont représenté 17,3 % des ventes de portables au cours du premier trimestre 2010, contre 13,6 % l’année précédente.

Gartner ventes OS mobiles T1 2010 Monde

Et si certains doutent que les téléphones sous Android ont surpassé Apple sur cette période de l’année (aux États-Unis), Gartner note néanmoins une croissance mondiale exceptionnelle pour le système d’exploitation de Google basé sur Linux.

Android et iPhone au top

Entre les premiers trimestres 2009 et 2010, il s’est ainsi écoulé 4,639 millions de téléphones Android supplémentaires, tandis qu’Apple a vendu 4,511 millions d’iPhone en plus, et RIM, plus de 3 millions de BlackBerry. C’est cependant le système Symbian, principalement présent dans les Nokia (mais pas uniquement), qui a le plus progressé en quantité, avec 6,244 millions de smartphones supplémentaires en un an.

A contrario, les appareils sous Windows Mobile sont en léger recul (-32 000 petites unités), tout comme les smartphones sous Linux, hors Android bien sûr (-547 000).

Windows Mobile à la peine

En termes de parts de marché, Windows Mobile a logiquement reculé fortement (de 10,2 à 6,8 % de PDM), contrairement à Android (d’1,6 à 9,6 %) et à l’iPhone OS (de 10,5 à 15,4 %), les deux seuls OS à accroître leurs parts de marché. BlackBerry OS et Symbian ont ainsi légèrement régressé : d’1,2 point pour le système de RIM, et tout de même de 4,5 points pour Symbian.

Au total, il s’est ainsi écoulé 54,3 millions de smartphones début 2010, contre 36,5 millions un an plus tôt.

Un classement loin d'être définitif

Il faut en effet s’attendre à de gros changements dans les mois et années à venir. Apple devrait sans doute possible dévoiler son futur iPhone dans quelques semaines, ce qui pourrait lui permettre de surpasser RIM et ses BlackBerry.

Microsoft tentera pour sa part de se relancer à la rentrée prochaine avec Windows Phone 7, Hewlett-Packard pourrait mettre les bouchées doubles avec Palm et webOS, Android devrait connaître une flamboyante année 2010 et MeeGo du duo Nokia/Intel pointe le bout de son nez fin 2010.