La Carte Musique Jeune repoussée : sans carotte, reste le bâton

Selon nos confrères d’Électron Libre, la fête de la musique se fera sans Carte Musique Jeune : cette carte destinée à faciliter l’achat de musique par un cofinancement contribuable/consommateur est finalement repoussée à la rentrée, une décision de l’Élysée. « La question du financement de la Carte musique, qui aurait dû reposer, notamment, sur une contribution des fournisseurs d’accès via une extension de l’assiette de TVA à 19,6 % dans leurs offres triple play, n’a toujours pas été réglée » indique EL (notre actualité.)

La Rue de Valois avait pourtant bataillé ferme pour tenter de sortir cette précieuse solution, idéalement pour la fin juin. En vain… 

Le succès commercial de cette carte est au surplus douteux, comme en témoigne encore le simple épisode que nous rapportions hier : sur le site Waka, portail ouvert par le gouvernement, ouvert avec Skyrock les premiers commentaires n’ont pas tardé et ont plombé de critiques corrosives ce mécanisme de subvention. Défendue par le président du pouvoir d’achat, elle est surtout accusée de financer les fins de mois des majors, comme le dénonçait l'UFC.

Conclusion ? La fête de la musique se fera sans cette solution censée améliorer l’offre légale. Par contre, Mitterrand l’a répété : les premiers mails d’avertissement tomberont bien autour du 21 juin. Le bâton, sans la carotte (en plastique).

Quel plan B, C, D ou E ?

Alors ? Comme plan B, C ou D, on ne sait plus très bien, il restera toujours la superbe idée qui fut exposée en mars 2009 par le porte-parole Fréderic Lefebvre (notre photo)...

Pascal Nègre Frédéric Lefebvre
Fédéric Lefebvre en mars 2009, Salle Colbert à l'Assemblée
« Je vous le dis de manière très forte et je le dis à Jean-François (Copé) pour ses enfants comme je l’ai fait avec les miens, car évidemment ils ont exactement les mêmes réflexes : j’ai fait quelque chose qu’il faut que tous les Français se disent, c’est que je leur ai donné un budget. Parce que si vous avez des enfants qui sont mineurs qui ne travaillent pas et que vous considérez que vous ne leur donnez pas de l’argent de poche pour acheter de la musique sur iTunes, évidemment ils vont continuer à pirater. Il y a une question d’éducation y compris des parents et il faut qu’on pense à cela. »
Simple, non ?

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !