Le 31 mai, la Journée pour Quitter Facebook

En mai, fais ce qu'il te plait 174
De plus en plus d'internautes mécontents veulent quitter Facebook. Les raisons de ce désamour comprennent entre autres les changements arbitraires des politiques de confidentialité qui diminuent à chaque fois le contrôle des utilisateurs sur leurs données personnelles, les failles à répétition qui dévoilent allègrement vos informations normalement protégées, et la volonté de Facebook de remplacer Internet dans sa totalité (et en passant connaitre chaque détail de votre vie virtuelle, et bientôt réelle).

Mais quitter le réseau social n'est pas si facile. Certains y sont véritablement dépendants, comme un fumeur accroché à sa cigarette. Et comme tout bon dealer, le site fait tout pour vous faire replonger : si vous arrivez à trouver le formulaire de suppression enterré dans l'aide, vous devrez encore tenir 14 jours sans vous connecter au site ou cliquer sur un des nombreux boutons Facebook éparpillés dans vos sites préférés.

Quit Facebook Day

Aussi, comme une cure de désintoxication, c'est toujours mieux de le faire à plusieurs. C'est pourquoi Matthew Milan et Joseph Dee organisent la « Journée pour quitter Facebook », le lundi 31 mai. Un site internet a même été créé pour l'occasion : quitfacebookday.com (en anglais). Si vous souhaitez vous sentir moins seul, vous pouvez vous rajouter sur la liste des gens qui vont arrêter à cette date. En deux jours déjà 2 200 personnes se sont engagées au moment où ces lignes sont écrites, et le rythme s'accélère rapidement. Ironiquement, une des explications de ce succès viral est la création de trois groupes Facebook pour faire la promotion de cette initiative, avec plus de mille personnes inscrites...

Si vous confiez votre adresse email à quitfacebookday.com, vous recevrez un rappel avec des instructions le jour fatal où vous quitterez vos amis virtuels. Mais si vous êtes attachés à ce point à votre confidentialité, ce n'est peut-être pas le moment de communiquer ce genre d'informations à de parfaits inconnus...