Windows Phone : le marché est encore à prendre selon MS

Interrogé par nos confrères des Échos, Andrew Lees, vice-président senior chez Microsoft dans le secteur mobile, a dévoilé son avis sur le futur du marché du smartphone. Actuellement en plein boom, ce marché devrait représenter 400 millions d’appareils d’ici 2013/2015, soit plusieurs dizaines de milliards d’euros en jeu.

Microsoft ne compte pas baisser les bras

windows mobile 7 winmo7 phone seriesOr selon Andrew Lees, si ce marché est aujourd’hui complexe, avec une multitude de fabricants et de nombreux systèmes d’exploitation différents, il devrait s’apaiser d’ici cinq ans, pour ressembler beaucoup plus au marché des ordinateurs.

« Quand la croissance est aussi rapide, les positions peuvent changer rapidement » estime Lees, qui espère donc que Microsoft saura tirer son épingle du jeu parmi les Android, iPhone OS, webOS, BlackBerry OS, Symbian, et le récent Bada de Samsung.

« Le marché est à prendre. Mais Samsung a-t-il raison de dépenser des millions de dollars pour développer Bada ? Sauront-ils faire aussi bien que nous dans les jeux, la recherche en ligne, les e-mails, etc. ? L'euphorie de la ruée vers l'or ne durera qu'un temps. Elle va durer cinq ans. Et certains acteurs vont déchanter et disparaître en route » prédit ainsi Lees. Réponse en 2015.

Vers une standardisation du marché des smartphones ?

Afin de mieux expliquer son raisonnement, ce responsable mobile de Microsoft précise que désormais, les smartphones sont techniquement de véritables petits ordinateurs. « L'industrie du mobile va se rationaliser, sur le modèle de l'industrie informatique, et parce que les constructeurs deviennent convergents. (…) la standardisation a commencé, avec une architecture plus structurée qui permettra de changer de système d'exploitation aussi facilement qu'on passe de Windows à Linux sur le PC. »

Concernant le recul de Windows Mobile (désormais Windows Phone) face à ses multiples concurrents, Lees confesse des ventes moindres ces derniers mois, mais moins que prévu néanmoins, notamment grâce à quelques surprises, dont le HTC HD2. Il est vrai que cet appareil a quelques caractéristiques techniques fort attrayantes, sans compter la surcouche de HTC sur Windows Mobile.

Il y a trop d'applications, simplifions tout ça

Enfin, concernant les applications pour le futur Windows Phone 7, l’employé de Microsoft assume le fait de devoir pousser les développeurs à recoder leurs applications, afin de rester cohérent entre le futur OS et les services liés (Windows Live, etc.). Si le nombre d’applications disponibles sur l’App Store et l’Android Market est impressionnant, cela ne fait néanmoins pas tout, et les applications ne sont de plus pas indispensables pour tout. Il y en a désormais pour tout, ce qui pourrait au final être problématique pense Lees.

« Notre but est de rendre les choses plus simples pour l'utilisateur. Regardez, j'ai besoin d'avoir des informations sur mon vol de ce soir : je tape directement BA 784 dans le moteur de recherche Bing, et tous les détails pratiques s'affichent directement sur l'écran, sans un clic de plus. Vous pouvez ainsi arriver tout de suite sur un cours de Bourse ou bien accéder aux restaurants les plus proches sans avoir besoin de dire où vous êtes. »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !