IE aussi sous les 60 % en Europe, Google Chrome explose

Chrome devant Firefox dans quelques années ? 126
Nil Sanyas
Toutes les statistiques le confirment : Microsoft Internet Explorer continue son irrémédiable chute, ceci au profit des autres navigateurs, dont Google Chrome principalement. Ainsi, après NetApplications et StatCounter, voilà que le Français AT Internet Institute, qui se contente de statistiques sur le continent européen, suit la même tendance.

ATII navigateurs mars 2010 IE Firefox Chrome

Réalisée sur 23 pays européens entre mars 2009 et mars 2010, l’étude d’ATII montre qu’Internet Explorer a vu sa présence européenne passer de 64,6 % à 57,1 %, soit une chute de 7,5 points tout de même en à peine 12 mois.

A contrario, Mozilla Firefox se rapproche des 30 % en moyenne avec un gain d’1,8 point sur la période, tandis que Chrome est désormais le troisième navigateur du continent, avec 5,3 % de PDM (+3,9 points), contre 5,2 % pour Apple Safari (+1,9 point) et 2,2 % pour Opera (stable).

Autre statistique intéressante, ATII confirme lui aussi que le fameux ballot screen de Windows n’a pas encore eu d’impact significatif. « Un mois après son arrivée, on ne peut pas dire que le Ballot Screen ait accéléré la perte de terrain d’Internet Explorer dont la part de visites diminue régulièrement depuis 6 mois (-4.1 points) sans enregistrer une baisse plus marquée entre février et mars 2010 » note ATII. Sachant que l’écran de sélection des 12 navigateurs sur Windows n’est disponible que depuis février, et que tout le monde n’est pas encore concerné en Europe.

La chute d’Internet Explorer a ainsi été plus importante en Europe entre novembre et décembre 2009 (-1,7 point) ou même entre décembre 2009 et janvier 2010 (-0,9 point) qu’entre février et mars 2010 (-0,8 point).

ATII navigateurs mars 2010 RU Espagne Italie Belgique

Enfin, ATII note que Google Chrome connaît un succès « important » au Royaume-Uni avec 6,7 % (+0,8 pt en un mois), en Italie (6,6 %, +0,6 pt) et en Espagne (6,4 %, +0,7 pt). Ces statistiques sont fixées pour le mois de mars 2010, et sont donc comparées au mois de février.

Les 23 pays étudiés : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République-Tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Suède et la Suisse