Google va lui aussi ouvrir une librairie en ligne

livres electroniques ebooksGoogle numérise les livres du monde entier depuis 2004 pour son service Google Books, permettant de faire des recherches à l'intérieur même des ouvrages.

Il était étonnant que l'entreprise n'ait jusqu'à présent pas tenté de commercialiser cette immense collection, alors que d'autres américains comme Amazon, Barnes & Noble et plus récemment Apple lançaient leurs librairies en ligne.

D'après le Wall Street Journal, cet oubli sera corrigé dès l'été 2010. C'est Chris Palma, le directeur pour le développement de partenariats stratégiques chez Google, qui l'a annoncé aux éditeurs lors de la conférence « Le Livre et Google : Le Futur de la Publication Passe-t-il par le Nuage ? » hébergée par Random House. Cette solution sera baptisée Google Editions et sera lancée en juin ou juillet de cette année.

Et Google compte bien l'intégrer à Google Books : une page de résultat proposera d'acheter directement le livre entier. Et intégrée à sa tablette, la solution concurrencera directement la librairie d'Apple.

Une solution multiplateforme et ouverte à tous les distributeurs

La solution de Google sera multiplateforme et compatible à tout va puisque les livres électroniques devraient être lisibles depuis un navigateur. Des applications spécifiques pour iPad ou Android devraient aussi voir le jour, bien que pas d'autres précisions n'aient été données. Le géant de la recherche n'est pas encore sûr de sa politique tarifaire : laisser les éditeurs choisir leurs prix, ou le fixer lui-même. La seule chose certaine est que la part conservée par Google sur les ventes de livres sera faible.

En effet, ces livres pourront être vendus par n'importe quelle entreprise : même une petite librairie de quartier pourra les vendre sur son site. Il faudra donc laisser assez de marges pour ces revendeurs et pour les éditeurs, mais en échange sa solution pourrait rapidement se développer et être présente partout sur Internet.

Les éditeurs se réjouissent

Les éditeurs craignaient encore l'année dernière que Amazon, et son populaire Kindle, ne deviennent l'équivalent d'iTunes pour les livres électronique, donnant un pouvoir de marché trop important à Amazon. Mais l'arrivée d'Apple et maintenant de Google favorisera la concurrence et permettra donc d'éviter que ces livres se retrouvent bloqués dans un nombre limité d'appareils ou de formats. Evan Schnittman, un vice-président d'Oxford University Press, est enthousiaste quant à l'arrivée de Google sur le marché : « Ceci va égaliser le terrain pour les revendeurs. [...] En tant qu'éditeur, ce que j'aime est que je n'aurai pas besoin de penser mes audiences en fonction de l'appareil. C'est un produit électronique que les consommateurs pourront acheter de n'importe où pourvu qu'ils aient un compte Google ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !