Le porno fait une vidéo contre le piratage

Contrairement à ce que Hadopi pourrait nous faire croire, le piratage de contenu protégé par le droit d'auteur ne touche pas uniquement les industries du cinéma grand public et de la musique. On sait que les séries télévisées, les jeux et logiciels, les livres et magazines et, au final, tout ce qui est "numérisable" est disponible gratuitement sur Internet. L'industrie des films pour adultes n'y échappe pas.

En plus des échanges P2P et des sites de Direct Download (DDL), la pornographie fait face aux fameux "YouTube-like" (nous ne donnerons pas de nom) offrant des vidéos de qualité moyenne aux internautes, mais gratuites. Comme pour YouTube à ses débuts, certaines de ces vidéos sont produites par des amateurs mais une grande majorité est tirée de films professionnels, contrevenant donc allègrement aux droits d'auteurs.

En plus de combattre ces sites, et de développer une offre légale plus attrayante, l'industrie essaye de sensibiliser le public à la cause des salariés et acteurs vivant de la vente de contenu pour adulte. La « Free Speech Coalition », le lobby de l'industrie, a donc produit une vidéo où plusieurs stars du X expliquent comment le piratage leur cause du tort et tue la création (NdC : quelle création ?), dans le plus pur style de la MPAA :


Si vous reconnaissez les acteurs, vous pouvez donner leurs noms dans les commentaires (et prouver que vous êtes de gros pervers). Pour les tricheurs, ils sont listés sur la page YouTube de la vidéo.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !