Apple : une enquête pour le rejet des outils de développement tiers sur iPhone OS ?

adobe apple ihone flashCes derniers mois, les rapports en Apple et Adobe se sont fortement dégradés. Sujet principal de la discorde : la technologie Flash. On ne trouve en effet aucun lecteur sur l’iPhone, pas plus que sur les iPod ou l’iPad. Dernièrement, le rejet de la technologie pour la construction d’applications iPhone et les critiques de Steve Jobs ont largement contribué à la dégradation des relations. Mais Apple pourrait être prochainement sous le coup d’une enquête pour abus de position dominante.

C’est une source anonyme du New York Post qui révèle que la FTC (Federal Trade Commission) pourrait annoncer dans les jours qui viennent une enquête sur l’attitude d’Apple. Sujet principal de cette enquête : la manière dont Cupertino a rejeté, en changeant les conditions du SDK d’iPhone OS, les autres frameworks de développement. La firme souhaite privilégier avant tout l’utilisation de certaines technologies, tels que l’Objective-C.

L'utilisation obligatoire de l'IDE Xcode

Si on peut comprendre d’un côté qu’Apple souhaite mettre en avant les outils qui permettent de créer des applications tirant véritablement partie des API proposées, il y a tout de même un sérieux problème : pour coder en Objective-C, il faut avoir l’environnement de développement intégré Xcode. Et Xcode, malheureusement, n’est disponible que sous Mac OS X, ce qui suppose de posséder un Mac.

« Les régulateurs sont à quelques jours d’une décision au sujet de l’agence qui lancera l’enquête. Elle se concentrera sur le fait de savoir si la politique, qui a pris effet le mois dernier, tue la compétition en forçant les développeurs à choisir entre développer des applications qui ne peuvent fonctionner que sur les appareils Apple ou créer des applications qui sont neutres quant aux plateformes, et qui peuvent être utilisées sur un panel de systèmes d’exploitation, comme ceux des rivaux Google, Microsoft et RIM », selon la source anonyme du New York Times.

Le soin de l'image au détriment du choix

Apple veut soigner son image et cette image passe le visage des applications tierces qui peuvent très bien, lors d’une présentation entre amis, faire basculer le quidam moyen en acheteur potentiel. Mais l’obligation de posséder un Mac et Xcode (même si fourni gratuitement avec Mac OS X) risque de coincer avec l’augmentation de la part de marché d’Apple dans le monde de la téléphonie mobile.

Mais il faut faire attention : ce n’est pas parce qu’une instance gouvernementale déclenche une enquête que cela signifie automatiquement qu’une plainte ou même qu’une action quelconque va être entreprise. Ce que l’enquête déterminera, si elle est lancée, c’est la nécessité de lancer une procédure d’investigation complète dans le cas où le changement de politique d’Apple réclamerait davantage de détails.

En attendant, et jusqu’à un éventuel changement, Flash CS5 ne peut plus être utilisé pour le développement d’applications sur iPhone, iPod Touch et iPad.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !