Nouvelle carte mère X58 Big Bang XPower chez MSI

le X58 pour les plus fortunés 16
MSI Big bang XPower 1MSI a annoncé en fin de semaine une nouvelle carte mère au sein de sa série Big Bang. Ainsi après les modèles Fuzion et Trinergy, voici la XPower.

Elle est équipée d'un socket LGA 1366, lui permettant d'exploiter les processeurs Intel Core i7 900.

Elle est donc munie du chipset X58 Express et du southbridge ICH10R. On retrouve les six ports DDR-3 fonctionnant via trois canaux, et proposant une fréquence de base de 1066 MHz, contre 2133 MHz via overclocking.

Elle dispose de pas moins six ports PCI-Express 2.0 x16. Par défaut,  deux sont câblés en x16, deux autres en x8 et les deux derniers en x4. Elle est  bien entendu compatible avec les solutions telles que le SLi et le CrossFireX avec un maximum de quatre cartes.

Le fonctionnement des ports PCIe x16 2.0 s'effectuera alors de la façon suivante :
  • 1 carte : x16
  • 2 cartes : x16, x16
  • 3 cartes : x16, x8, x8
  • 4 cartes : x8, x8, x8, x8
Néanmoins, contrairement au modèle Fuzion, celui-ci ne bénéficie pas de la puce Lucid Hydra, qui permettait de coupler deux cartes graphiques de modèles différents. On y trouve aussi un port PCI Express 1.1 en x1, il sert à accueillir la carte son dédiée.

Il n'est plus ici question de Creative et de ses X-Fi mais d'un modèle QuantumWave 7.1 qui utilise un contrôleur Realtek ALC889. Elle supporte néanmoins les normes « Creative EAX Advanced HD 5.0 » et « THX TruStudio PC ».

MSI Big bang XPower 3Du côté de l'étage d'alimentation, c'est annoncé comme plutôt costaud puisque la carte a droit à 16 phases de type « DrMOS PWM » ce qui  garantit, selon le constructeur, une bonne stabilité et un bon potentiel d'overclocking.

Comme bien souvent sur l'offre haut de gamme de chez MSI, la marque utilise des composants eux aussi haut de gamme du type « Icy Choke » et « Hi-c CAP » ainsi que des condensateurs à électrolyte solide.

De plus, la carte peut recevoir deux connecteurs de huit broches pour l'alimentation du CPU. Encore faut-il avoir une alimentation équipée de deux connecteurs, ce qui est rare, excepté sur les modèles dédiés aux serveurs ou d'une puissance de plus de 900 watts. Heureusement, des adaptateurs existent, souvent depuis un port PCIe de six broches.

Elle dispose également d'un connecteur six broches sur son PCB, qui permet de donner un coup de pouce à l'alimentation du système graphique.

OC DashboardOn aura aussi droit à des fonctionnalités dédiées aux amateurs d'overclocking telles que « l'OC Genie » et  « l'OC Dashboard ».

Ce dernier est un petit boîtier qui permet de modifier la fréquence du BCLK (la fréquence de base du processeur) ou la valeur de certaines tensions directement sous Windows, ce qui est INtéressant pour ceux qui n'aiment pas passer leur temps dans le BIOS. 

On retrouve aussi le « V-Check Points », ce sont des points de mesures pour vérifier les tensions du CPU, VTT, DDR, et PCH via un voltmètre.

Le refroidissement, par contre, n'est pas vraiment massif, mais il utilise tout de même le « SuperPipe » de la marque, à savoir un caloduc de 8 mm d'épaisseur qui traverse l'étage d'alimentation et le X58.

Se voulant-être une carte mère haut de gamme, elle est bien entendue compatible avec l'USB 3.0 ainsi que le SATA 6 Gb/s qui est gérée via le contrôleur Marvell 88SE9128 (voir notre dossier).

De plus, on retrouve quelques petites fonctionnalités sympathiques, comme les boutons qui sont à même le PCB, qu'il suffit d'effleurer, l'afficheur indiquant les codes d'erreurs, ou encore du design « EZ-DIMM » des ports DDR-3.

Ceux-ci sont dépourvus de clips sur leur partie inférieure, ce qui permet une mise en place plus aisée, mais aussi de ne pas être gêné par la carte graphique pour insérer ou retirer une barrette.

Pour finir sur la connectique, le panneau arrière se compose de :
  • 2 x PS/2
  • 5 x USB 2.0
  • 2 x USB 3.0
  • 2 x RJ45 Gigabit
  • 1 x Power eSATA
  • 1 x eSATA
  • 1 x Firewire 1394
  • Clear CMOS
  • Connecteur D-LED
Le prix de cette carte risque d'être salé, le constructeur n'a rien précisé sur le tarif et la disponibilité. Toutefois, cette X58 Big Bang XPower pourrait dépasser la barre des 300 €.