Dell : des smartphones sous Android et Windows Phone ?

On se souvient que Dell lançait l'année dernière un petit smartphone sans prétentions en Chine, au Brésil et depuis janvier aux États-Unis. Ce Mini 3 se révélerait être un coup d'essai , puisque Engadget, qui avait déjà révélé la sortie du Mini 3 en avance, explique que quatre autres téléphones signés Dell, beaucoup plus intéressants, pourraient sortir cette année.

Dell Lightning : sous Windows Phone 7


Dell Lightning

Ce modèle possède un clavier physique mais qui, originalement, se dévoile en mode portait. Les touches seront donc plus petites, ce qui risque d'en faire râler plus d'un. Mais les caractéristiques techniques pourraient faire oublier ce détail. Engadget les décrit comme : « un processeur QSD8250 Snapdragon à 1GHz, un écran WVGA de 4,1 pouces OLED, 3G sous AT&T et T-Mobile (aux États-Unis), un appareil photo autofocus de 5 mégapixels, 1Go de mémoire flash avec 512Mo de RAM plus 8Go de mémoire sur une carte MicroSD, un GPS, un accéléromètre, une boussole, la radio FM, et un support complet de Flash ».

Il devrait aussi être compatible avec les réseaux Internet mobile LTE qui se déploient dans plusieurs pays du monde. Le téléphone devrait sortir au quatrième trimestre.

Dell Thunder : sous Android

Dell Thinder

Celui-ci, livré avec Android 2.1 possède le même écran 4,1 pouces OLED, mais est doté d'un clavier virtuel sur l'écran tactile. Il est orienté réseaux sociaux et vidéo, avec l'intégration de Facebook et Twitter et le support de Flash. Les spécificités du processeur sont inconnues (probablement le même que dans le Lightning) mais l'appareil photo devrait atteindre les 8 mégapixels. Il sortirait en même temps que le Lightning (ce qui parait logique vu leurs noms complémentaires).

Deux autres modèles sous Android ont été "fuités" par Dell, le Dell Aero livré avec un stylet et la reconnaissance de l'écriture ; et le Dell Smoke prévu pour 2011 et plus orienté vers le marché professionnel.

Dell se cherche-t-il un nouveau marché ?


Dell est en difficulté depuis bien avant la crise financière. Leader des ventes d'ordinateurs pendant un moment, elle a depuis été doublée par HP et Acer, et a vu son bénéfice chuter de 42 % l'année dernière. Avec ces lancements, l'entreprise espère peut-être suivre le destin d'Apple, qui s'est transformé d'un fabricant d'ordinateurs en une entreprise de gadgets beaucoup plus généraliste (et rentable).

Mais le pari est risqué. On a vu que les tentatives de Microsoft pour se diversifier hors des marchés des OS et de la bureautique (avec MSN, Windows Mobile et la XBox notamment) ont mis beaucoup de temps à se révéler rentables et ne forment encore aujourd'hui qu'une petite partie de son chiffre d'affaires.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !