Porno : Marc Dorcel vous propose de financer son prochain film

Grâce à Internet, il est possible en un rien de temps de créer une communauté autour d’un projet. Financer un artiste par exemple comme le fantastique Grégoire (via MyMajorCompany), ou encore des films plus ou moins grand public (via Touscoprod et PeopleForCinema). Et sans réelles surprises, l’industrie pornographique s’est aussi intéressée au concept.

Le groupe Marc Dorcel a ainsi développé à son tour ce système communautaire participatif. Logiquement interdit aux mineurs, le but est de financer ses futurs films via le site MyDorcel.com (ouvert officiellement hier), avec au bout, un partage des bénéfices.

A l’instar des sites participatifs liés à la musique, il est aussi possible d’obtenir des avantages en nature. Mais afin de pousser les investisseurs à miser plus d’une part (soit 20 euros), MyDorcel.com propose différents avantages en fonction du nombre de parts.

MyDorcel tableau parts

Ainsi, si avec une seul part (ou plus), vous avez notamment accès au visionnage du film en avant-première, à partir de deux parts, votre nom figurera au générique, et c’est seulement à partir de trois parts que vous pourrez partager les recettes du film.

Mais si vous misez au moins 250 parts, soit tout de même 5000 euros, les avantages sont incomparables, avec notamment une journée sur le tournage, une séance photo avec les actrices (mais pas les acteurs, étonnant), et un diner avec Marc Dorcel et son équipe.

Mieux encore, les producteurs misant au moins 500 parts (soit 10 000 euros) pourront produire leur propre scène pornographique. « Statut ultime : produisez votre propre scène X ! C´est vous le chef. Vous décidez du casting, du scénario, des costumes… » décrit MyDorcel.com. Le casting devrait se limiter à une poignée de professionnel(le)s, tous les fantasmes ne pourront évidemment pas être réalisés…

Marc Dorcel il fait trop peur
Je peux pas j'ai piscine...

À l’heure où nous écrivons ces lignes, Mademoiselle de Paris, le film qui a besoin que vous vidiez vos bourses, ne comptent que 96 producteurs, pour tout de même déjà 11160 euros. Le film a besoin de 85 000 euros pour boucler son budget.

Selon Satellifax, ce film devrait être disponible en VoD en septembre en avant-première, avant sa sortie en DVD en octobre. L’occasion pour nous de rappeler que si la pornographie représente une part importante du Net, elle est aussi fort représentée dans le secteur de la vidéo à la demande en France, avec 30 % des ventes (en valeur). 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !