Bataille de fleuristes à coup de Google Maps

Kendra Drinkwater, une fleuriste néo-zélandaise habitant à Napier dans l'Île du Nord de Nouvelle Zélande, a été condamnée vendredi dernier à 100 heures de travaux d'intérêt général pour avoir changé les détails Google Maps d'Emma McElroy, une concurrente. Il semble qu'elle ait juste eu à cliquer sur "éditer" dans Google Maps pour commettre son méfait. La fleuriste a changé l'adresse et surtout le nom de sa rivale de "Florist Gump" en "Florist Gimp" (Fleuriste boiteux en français).

nouvelle zélande fleuriste

L'entreprise de Kendra Drinkwater, Napier Florist, a depuis fait faillite. Mais sa propriétaire a eu le temps de changer les détails de six de ses concurrents en plus d'une centaine d'occasions sur une période d'un mois avant de se faire prendre.

Emma McElroy a expliqué à la télévision néo-zélandaise que cette punition était beaucoup trop faible, alors qu'elle souffre encore, neuf mois après, d'une diminution de son chiffre d'affaires. Aujourd'hui encore un commentaire sur sa page Google Maps l'accuse d'être le hacker elle-même. Elle explique que ce commentaire « préconise aux utilisateurs de ne pas me confier leurs détails de carte de crédit. Et je n'arrive pas à contacter Google pour l'enlever. »

La seule image du procès est cette photo de Mme Drinkwater que le juge a autorisée :

fleuriste néo-zélandaise

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !