L’historique de Twitter archivé par la bibliothèque du Congrès, exploré par Google

Gazouillis à tous les étages 16
Marc Rees
« Avez-vous déjà envoyé un gazouillé sur le populaire réseau social Twitter ? Bravo : vos 140 caractères (ou moins) sont désormais hébergés à la bibliothèque du Congrès. » Hier, la prestigieuse et plus ancienne institution culturelle américaine a ainsi annoncé que tous les messages postés depuis les débuts de Twitter en mars 2006 seront désormais archivés électroniquement dans ses murs. 

twitter just setting up my twttr Jack Dorsey

55 millions de tweet chaque jour

Twitter gère plus de 55 millions de messages chaque jour, ce qui représente des milliards de données à stocker. Dans le lot, le tout premier message posté par Jack Dorsey, cofondateur de Twitter, «  just setting up my twttr », comme les messages postés par le président Obama lors de son élection en 2008 ou d’autres évènements comme la libération de deux journalistes après un mouvement d’ampleur lancé sur Twitter.

Du bon parmi du moins bon, de l’historique parmi de l’ultra factuel, mais qu’importe : à l’heure où la France s’interroge sur la notion de droit à l’oubli, les tweets marquent de leur empreinte ces petites et grandes histoires en mouvement qu’il faut conserver. On pourra à ce titre lire l’entrée du blog de Twitter intitulé « Tweet Preservation » et le post sur le blog de la Bibliothèque du Congrès.

A ce jour, le pharaonique National Digital Information Infrastructure and Preservation Program du Congrès revendique 167 terabytes de données numériques. Depuis 2000, il ratisse et stocke les sites, blogs et autres informations disponibles publiquement en ligne.  

Le moteur Google fait son nid dans Twitter

Dans le même temps, du côté des structures privées, Google a décidé d’aiguiser un peu plus finement ses algorithmes de recherche en temps réel. Désormais le moteur permet de scruter, fouiller, triturer les archives sur Twitter. Il suffit de cliquer à gauche sur "Updates" pour activer l'option (un exemple).

twitter historique archive google

On peut alors sauter dans le passé et suivre ce qui a été dit à un instant ou une période considérée. La mise en page est simple : une ligne chronologique, des barres bleues plus ou moins hautes selon le nombre de publications sur le thème donné. Il suffit alors de cliquer sur l’une de ces barres pour lire ce qui avait été posté. Pour l’heure, le service s’arrête au 11 février 2010, mais Google promet de remonter jusqu’au cri primal du réseau social, le 21 mars 2006 à 21h50.