Intel annonce un excellent premier trimestre 2010

La crise est définitivement derrière Intel. Après un très bon dernier trimestre 2009 (avec un bénéfice net de 2,3 milliards de $), le géant des processeurs et des semiconducteurs vient d’annoncer les résultats de son premier trimestre 2010. Et ils sont tout aussi excellents.

Intel engrange les bénéfices

Intel DH57JGSon chiffre d’affaires a ainsi atteint 10,3 milliards de $, soit une hausse de 44 % en un an, et une baisse de 3 % sur trois mois. Quant à son bénéfice net, de 2,4 milliards de $, non seulement il est de 288 % supérieur par rapport au même trimestre de l’année dernière, mais il est même supérieur (de 7 %) par rapport au dernier trimestre 2009.

Sa marge brute reste forte (63 %), même si inférieure au précédent trimestre (65 %). Ses dépenses en Recherche et Développement ont quant à elles augmenté de 19 % en trois mois, pour passer à 1,564 milliard de $.

CPU : des ventes stables

Du côté du secteur PC Client Group, les ventes de microprocesseurs ont été stables d’un trimestre sur l’autre en valeur (+0,5 %), ce qui n’est pas le cas des cartes mères et des chipsets, qui ont vu leur vente reculer de 6,2 %. Le chiffre d’affaires global de ce secteur a atteint 7,674 milliards de $, contre 7,758 milliards de $ fin 2009 (et 5,361 milliards de $ début 2009).

Le secteur des data centers a par contre subi une chute de 8 % en trois mois, passant de plus de 2 milliards de chiffres d’affaires à 1,871 milliard de $ fin 2009. La hausse par rapport au premier trimestre 2009 est cependant très forte (+48 %), puisque ce secteur n’avait généré à l’époque que 1,264 milliard de $.

Intel augmente ses perspectives financières

Selon Intel, le deuxième trimestre 2010 devrait être plus ou moins équivalent à ce premier trimestre, avec un chiffre d’affaires de 10,2 milliards de $ (à plus ou moins 400 millions de $), avec une marge brute de 64 % (à deux points près).

Quant à ses prévisions pour toute l’année 2010, Intel s’attend à une marge brute équivalente (64 %), alors que les précédentes prévisions tablaient sur une marge brute de 61 %. Le géant du microprocesseur est donc plus confiant aujourd’hui qu’hier. Les dépenses en R&D devraient atteindre 6,4 milliards de $ sur cette période espère la firme de Santa Clara. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !