Google Rank prend en compte la vitesse de chargement

Google a annoncé sur son blog officiel que les algorithmes de classement des sites Internet indexés incluent maintenant un critère sur la rapidité de chargement des pages d’un site.

Page Speed PCI

Cela signifie que les pages se chargeant rapidement apparaîtront plus haut dans les résultats de recherche sur Google. Auparavant, les critères principaux utilisés par le moteur de recherche étaient destinés à maximiser la pertinence des résultats et à lutter contre les abus. Cette fois le nouveau critère n’a rien à voir avec ces objectifs.

Il s’agit ici pour Google d’obliger les sites internet à améliorer leur temps de réponse. Cela peut être fait par exemple en nettoyant le code d’un site, mieux compresser les images, améliorer le matériel, passer à un meilleur hébergeur… Donc la plupart du temps, des investissements matériels et humains sont nécessaires.

Pour contrer les arguments des webmasters réticents, Google souligne que ces investissements sont rentables en citant une étude publiée lors de la conférence Velocity 2009 : augmenter la rapidité de chargement d’un site augmente à la fois les revenus, et fait baisser les coûts de hardware.

Améliorer Internet : la fin justifie-t-elle les moyens ?

Cette annonce va à n’en pas douter provoquer une forte activité chez les professionnels de l’Internet : perdre des places dans Google Rank peut provoquer la mort d’un site. En ce sens, cette mesure peut être comprise comme un chantage de Google qui dirait en substance « améliorez votre temps de réponse, ou vous mourrez ». C'est pour rassurer les inquiets que Matt Cutts, chef de l'équipe Webspam chez Google, précise sur son blog que « moins de 1 % des résultats de recherche vont changer suite à l'ajout du critère de vitesse dans le classement ».

Ce n’est pas la première fois que le géant met son poids dans la bataille pour améliorer le web. On se souvient que son support de l’HTML5 sur Youtube avait fait couler beaucoup d’encre sur la fin annoncée des lecteurs vidéo Flash, et que Google pousse, avec d'autres, pour la mort de IE6.

Pour vérifier les performances de votre site, Google vous propose des outils développés en interne et d’autres venants de tierces parties. En ce qui concerne PCI, l'équipe n'a pas attendu Google pour travailler à améliorer le code. Une version entièrement nouvelle de votre site d'information préféré est prévue dans les mois qui viennent...

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !