Adobe publie la Release Candidate de Flash 10.1

Jamais la technologie Flash n’a autant été critiquée. Subissant les assauts de Steve Jobs en particulier, mais aussi de Charlie Miller, plusieurs fois vainqueur du concours de sécurité Pwn2own, le produit d’Adobe est largement sous les feux des projectiles. Problèmes de sécurité, de performances, consommation des ressources, aspect propriétaire : rien de tout cela n’empêche l’éditeur de plancher sur la prochaine version 10.1. La version Release Candidate, qui vient d’être rendue disponible, renseigne sur la suite des opérations.

flash 10.1

La Release Candidate affiche donc une version quasi-finale de Flash 10.1. Rappelons que la principale nouveauté de cette mouture est de proposer une prise en charge des cartes graphiques afin que le décodage des vidéos H.264 soit effectué matériellement. Bien entendu, tous les GPU ne sont pas compatibles. Voici une liste des modèles actuellement supportés :
  • ATI/AMD
    • Radeon : modèles HD 4xxx et supérieurs
    • Mobility Radeon : modèles HD 4xxx et supérieurs
    • Puces intégrées et cartes mères : Radeon HD 3xxx et supérieurs
    • FirePro : modèles V3750, V7750, V8700 et V8750
  • Broadcom : BCM70012 et BCM70015
  • Intel :
    • Tous les chipsets de la série 4 (pilote 8.15.10.2021 ou ultérieur)
    • Tous les processeurs récents intégrant une solution graphique (pilote 8.15.10.2021 ou ultérieur)
    • GMA 500, sous Windows 7 32 bits, avec le pilote 8.14.10.2020 ou ultérieur
  • NVIDIA :
En dehors de ces cartes, point de salut. De même, l’accélération matérielle n’est destinée qu’aux vidéos au format H.264, comme celles que l’on trouve sur YouTube et Dailymotion. En outre, il faudra obligatoirement utiliser Windows, dont les versions supportées par Microsoft sont prises en charges : Windows XP SP3, Vista et Windows 7. Pour ces deux derniers, les versions 32 et 64 bits du système sont supportées, bien que le lecteur Flash ne soit pas lui-même en 64 bits.

Pour le reste, Flash 10.1 apporte les améliorations suivantes :
  • Une meilleure adaptation aux plateformes mobiles qui disposent d’une puissance limitée
  • L’apparition automatique d’un clavier virtuel pour l’entrée des données si aucun clavier physique n’est détecté sur un périphérique mobile
  • La prise en charge du tactile multitouch
  • La possibilité d’utiliser les données provenant d’un accéléromètre
  • La prise en charge de l’orientation de l’écran, permettant ainsi de changer l’affichage en fonction des modes portrait et paysage.
  • Sur les mobiles, le lecteur Flash ralentit automatiquement quand l’appareil passe en veille. Il n’y a pas d’interruption si un contenu était en lecture. Les appels téléphoniques entrants mettent automatiquement le lecteur en pause.
  • La prise en charge de l’accélération graphique dans les solutions mobiles.
  • La prise en charge du mode de navigation privée dans Firefox, Chrome et Internet Explorer. Aucune action des développeurs n’est requise.
Les utilisateurs sous Windows, Mac OS X et Linux qui souhaitent installer la Release Candidate de Flash 10.1 pourront la télécharger depuis cette page.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !