T@LC : Une Radeon HD 5870 sur un Atom D510 sous Dirt 2

Jouer avec un Atom ? Comme un poisson dans l'eau 85
Zotac NM10-DTX WiFi HD 5870Ceux qui suivent un peu nos brèves ou mon flux Twitter le savent, nous avons reçu il y a quelques jours un produit plutôt étrange : une carte mère à base d'Atom D510 disposant d'un port PCIe x16.

Génération Pineview oblige, celui-ci est néanmoins limité à la vitesse d'un port x1 de génération 1.0, soit 250 Mo/s.

Une limitation choisie par Intel, que l'on trouvera regrettable et que nous avons vérifiée avec l'outil PCIe Speed Test 0.2 d'AMD, qui nous a permis de constater une bande passante vers le GPU de 120 Mo/s et vers le CPU de 130 Mo/s.

Atom D510 Zotac Débit PCIe 

Pour le lancement de son ION de nouvelle génération, NVIDIA avait néanmoins jugé que cela était bien suffisant pour un usage bureautique / multimédia, et avait décidé d'utiliser ce bus tel bus pour y placer une GeForce 210 dont le nom avait été maquillé pour l'occasion.

Une utilisation dont on vérifiera lors de prochains essais si elle permet de lire des Blu-Ray et autres vidéos HD sans encombre... ou pas

Zotac NM10-DTX WiFi HD 5870 Zotac NM10-DTX WiFi HD 5870

De notre côté, nous avons décidé de faire pire (parce que le ridicule ne tue pas :p) et d'y mettre une Radeon HD 5870.

L'occasion pour nous de commencer à publier nos T@LCs (on vous laisse deviner la signification), qui devraient revenir de manière récurrente.

Nous avons installé le tout sur notre banc de test Cooler Master, accompagné d'une alimentation Corsair de 650 W et d'un SSD Intel de 160 Go.

Coolermaster Lab Intel SSD Postville 160 Go

Comme souvent chez les produits du genre de Zotac, cette carte mère se veut compacte  et exploite le format DTX, soit 21x17cm. Elle rentre ainsi parfaitement dans notre boîtier SG05 de Silverstone... et elle n'en est pas moins complète.

Ainsi, en plus de la flopée de connecteurs vidéos dont elle dispose on aura droit à du WiFi (802.11 b/g/n), de l'eSATA, des sorties audio optiques et S/PDIF ainsi que plein de ports USB 2.0.

Zotac NM10-DTX WiFi HD 5870 Zotac NM10-DTX WiFi HD 5870

Au niveau du stockage, deux ports S-ATA 3 Gbps sont issus du chipset et quatre autres ports sont proposés via un contrôleur RAID JMicron, de quoi faire fantasmer les amateurs de NAS.

Nous reviendrons sur une telle utilisation un peu plus tard, pour le moment, nous avons bien entendu opté pour un fonctionnement directement via le port issu du chipset.

Attention tout de même, avec notre Radeon HD 5870, l'emplacement de certains ports n'était pas idéal, une carte sur deux slots pourra ainsi représenter un réel problème à l'utilisation.

Zotac NM10-DTX WiFi HD 5870 Zotac NM10-DTX WiFi HD 5870

Du côté du BIOS, nous avons aussi été plutôt agréablement surpris (surtout lorsque l'on est habitué aux cartes mères Atom d'Intel...), puisqu'il est plutôt complet et va même jusqu'à proposer des fonctionnalités... d'overclocking.

Zotac NM10-DTX WiFi HD 5870 Zotac NM10-DTX WiFi HD 5870

Pour ce premier test, 4 Go de DDR-2 @ 800 MHz étaient utilisés. Nous avons ensuite décidé d'installer Dirt 2, le fameux jeu de Rallye DirectX 11... et de lancer le benchmark intégré.

Et autant le dire, les résultats ne sont pas bons. Ainsi, comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous, on ne dépasse pas les 13 FPS, quels que soient les réglages.


Le processeur ne semble pas en cause puisque son utilisation, bien qu'élevée, n'est pas maximale lors de ce test.

Left 4 Dead 2Nous avons néanmoins décidé de faire une vérification en lançant un jeu bien plus léger, Left 4 Dead 2, que nous avons aussi utilisé avec deux réglages différents.

Nos résultats étaient là aussi compris entre 15 et 30 FPS selon FRAPS, ce qui est meilleur, mais loin d'être exceptionnel, bien au contraire.

On peut ainsi aisément conclure que le couple NM10 / Atom D510 n'est vraiment pas fait pour le jeu à haute performance (sans rire ?), vu les limitations imposées par l'architecture même de ces puces.

Reste donc à voir si l'ensemble s'en tire mieux sur ce qui est au coeur des usages visés : le multimédia, le stockage et la bureautique.

Ainsi, dans les jours qui viennent, nous publierons d'autres essais avec cette carte, qui devrait être disponible sous peu sur le marché français... à un tarif de 120 € TTC.