Xavier Niel redit tout son amour pour HADOPI

free data center inauguration visite En marge de la conférence de presse sur ses (excellents) résultats financiers, Xavier Niel a une nouvelle fois décrit dans le détail tout son amour pour la loi HADOPI et ses dégénérescences :

« Tant que l'État ne financera pas le coût de la loi pour les FAI, à savoir 70 millions d'euros par an, nous ne bougerons pas. Nous ne ferons rien tant au niveau du filtrage que de la surveillance, surveillance pour laquelle nous sommes totalement opposés ». Des propos rapportés par nos collègues de ZDNet.

Opposition technique, opposition financière, opposition philosophique, le personnage persiste et signe dans sa contestation de ce texte (voir cette actualité, celle-ci, celle-la, ou encore cette dernière).

Et il n’est pas le seul à se démarquer.

Ce matin, lors d’une réunion à de l’UMP à l’Assemblée nationale, on analysait notamment l’échec des régionales. Malgré le huis clos, de nombreux députés de la majorité avaient les doigts rouges à force de live-tweeter. Comme le pointe le Monde, l’une des parlementaires, Catherine Vautrin, députée de la Marne, a expliqué que plusieurs lois, dont Hadopi ont été « incomprises » des Français, au point d’imposer « d'être plus humbles ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !