PagesJaunes.fr met la main sur 123 People

Séparé de France Télécom depuis trois ans et demi, le géant PagesJaunes.fr* a annoncé vendredi dernier l’acquisition d’un site particulièrement important et polémique : 123 People.

Luke Skywalker 123 People

De simples informations publiques centralisées

Site autrichien créé il y a un peu plus de deux ans, 123 People « est un moteur de recherche de personnes, qui explore presque chaque recoin du Web pour vous aider à trouver des informations sur vos (futurs) proches » se présente lui-même le site.

Concrètement, si vous tapez le nom d’une personne, connue ou non, française ou non, sur 123 People, de nombreuses informations, si elles sont disponibles sur le Net bien sûr (123 People ne « vole » rien), seront centralisées.

Des photos/vidéos aux articles sur Wikipédia, en passant par le(s) site(s) officiel(s), les articles de presse, les différents réseaux sociaux (Facebook, MySpace, etc), les contenus sur Amazon, et même l’email, le numéro de téléphone et l’adresse, tout y est ou presque. Tout du moins, rappelons-le, si tout ceci est déjà disponible ailleurs sur la toile.

Même Luke Skywalker

D‘Ivan Ljubicic, le tout récent vainqueur d’Indian Wells, en passant par Raymond Domenech, Nicolas Sarkozy, votre voisin, votre maman, et même des personnages de fiction (voir capture), tout le monde (présent sur le Net) a sa fiche. Ce qui n’est pas sans faire grincer quelques dents.

Fort de 250 millions d’utilisateurs en 2009 dans le monde, et plus de 4 millions de visiteurs français tous les mois, 123 People est un site particulièrement important. Et les critiques à son encontre sont nombreuses, le site étant jugé bien trop intrusif dans la vie privée des internautes, notamment les simples particuliers.

Il est d’ailleurs tout à fait possible de se faire déréférencer, même s’il faut parfois se montrer insistant auprès du site pour arriver à ses fins.

Ni profil ni stockage sur 123 People

Notamment contacté sur ce sujet par PC INpact, le site Pages Jaunes nous a précisé et confirmé quelques informations. 123 People, qui se prononce en français un deux trois (et non cent vingt-trois) people, compte 25 employés.

Le site nous a de plus rappelé que strictement rien n’est stocké sur 123 People. « Tout est en temps réel », et donc aucune fiche ni profil ne sont présents, le site n’est qu’un simple méta-moteur de recherches d’informations, tout simplement.

Par conséquent, les gens aux noms courants sont mélangés entre eux, 123 People ne faisant pas de différence entre un Jacques Martin et un autre.

Autre information, ou non-information, Pages Jaunes a refusé de nous révéler le montant de l'acquisition du méta-moteur autrichien basé à Vienne. Certains analystes ont chiffré ce rachat entre 10 et 15 millions d'euros, mais Pages Jaunes n'a pas souhaité commenter cette somme.

Comment dire adieu à 123 People ?

Et peut-on aisément se faire déréférencer de 123 People ? Pages Jaunes nous a répondu que si l’on souhaitait voir ses informations disparaître, le mieux était encore de s’attaquer à la source (réseau social, blog, etc.). 123 People ne fait rien de plus qu’un simple moteur de recherche après tout.

Le site a d’ailleurs une page dédiée à ce sujet. « Contactez la source d’origine » est ainsi le premier conseil donné. « Nous vous recommandons de retirer ou d’éditer le contenu de la source d’origine. Il disparaitra par la suite d’123people et des autres moteurs de recherche. Un petit symbole à côté du lien vous indique la source d’origine et vous permet d’identifier celle-ci. Veuillez prendre contact avec les opérateurs respectifs car la suppression de ces données est hors de notre sphère de compétence » précise le site.

Il est de plus possible de contacter 123 People. Mais rien n’assure qu’ils répondront rapidement et convenablement à vos demandes.

Le bon coup de Pages Jaunes

Pour PagesJaunes.fr, ce rachat de 123 People n’est en tout cas pas un hasard. Le site « dispose d’un savoir faire avéré dans le référencement naturel et la méta-recherche sur le web » décrit le communiqué officiel.

Présent dans une dizaine de pays et cumulant déjà plus de 40 millions de visiteurs uniques depuis le début de l’année, 123 people « va nous permettre d’accélérer la croissance de nos audiences et d’offrir une visibilité et un trafic additionnels aux annonceurs » se réjouit Pages Jaunes.

* PagesJaunes, c’est 1,2 milliard de visites en Europe en 2009 (sur l’ensemble de ses sites, dont mappy.com) et plus de 80 millions de visites par mois rien que sur pagesjaunes.fr. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !