Hadopi : le message du CSA imposé à TF1, supprimé de YouTube

WAT you say ? 83
Marc Rees
Un lecteur nous a contactés suite à une notification adressée par YouTube et concernant le retrait d’une vidéo qu’il avait mise en ligne.

youtube TF1 HADOPI

Quelle vidéo ? Ce lecteur avait joué la carte du partage 2.0 à plein régime en mettant en ligne l'extrait du JT où était lu le message imposé par le CSA à TF1. Cette sanction visait (notamment) la fameuse image d’un hémicycle plein à craquer de députés votant HADOPI, alors que dans la vraie vie, ils n’étaient que 16 parlementaires à se prononcer.

Voilà l’alerte reçue par notre lecteur :
« ATTENTION
Nous avons reçu une ou des réclamations relatives aux droits d'auteur pour le contenu que vous avez mis en ligne :

- de TF1 concernant Communiqué TF1 du CSA, (nom de l’abonné Youtube)
- ID de la vidéo: (référence de la vidéo)

Remarque : En cas d'incidents répétés liés aux droits d'auteur, votre compte ainsi que toutes les vidéos associées pourront être supprimés. Veillez à supprimer toutes les vidéos dont vous ne détenez pas les droits et à ne plus mettre en ligne de vidéos qui pourraient porter atteinte aux droits d'un tiers.

Si vous avez la moindre hésitation, veuillez consulter nos Conseils sur les droits d'auteur.

Si vous estimez que les accusations portées contre l'une de vos publications sont fausses, vous pouvez envoyer une notification de contestation. Vous trouverez la procédure à suivre dans notre Centre d'aide.

Sachez que vous risquez de graves poursuites judiciaires si vos allégations s'avèrent fausses ou de mauvaise foi dans le cadre de cette notification.

Une copie de ce message vous a été envoyée par e-mail, pour référence. Il apparaît également sur votre page d'avertissements relatifs au compte.
»
Remarque amusée de ce lecteur : « des centaines d'autres clips issus du journal concernant tout un tas de sujets divers et variés sont disponibles depuis très longtemps ».

hadopi youtube csa tf1

Le principe du web étant que si on partage, on démultiplie les contenus, on trouve toujours cette vidéo sur d’autres plateformes comme WAT… Une plateforme qui appartient à TF1. Un oubli ou la volonté d'y concentrer les visites ?

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo