Catalyst pour portables : les OEM qui ne jouent pas le jeu

Lors de l'annonce par AMD des nouveautés des Catalyst 10.3, nous avions été ravis de voir que les portables seraient désormais nativement gérés par l'ensemble des pilotes.

AMD Catalyst 10.2 10.3En effet, après avoir rencontré les problèmes habituels des relations avec les OEM sur ce point, AMD a décidé de relancer un programme auquel les constructeurs doivent demander d'être exclu, de manière volontaire, sans quoi ils sont considérés comme participants.

Nous vous avions alors précisé que nous publierions la liste des mauvais élèves, dès qu'elle serait officiellement connue.

Terry Makedon (voir notre interview récente) a abordé le sujet via son flux twitter, l'occasion pour nous de lui demander quelle était la liste des constructeurs qui avaient décidé de demander à ne pas faire partie de ce programme.

Et la liste est plutôt courte. On y retrouve les habitués du genre : Sony, Panasonic et Toshiba. Pour rappel, du côté de chez NVIDIA, seuls Sony et Fujitsu avaient refusé, comme on peut le voir dans les notes de version des pilotes mobiles (qui n'ont plus été mis à jour depuis décembre dernier...).

On ne peut donc que vous conseiller le plus possible d'éviter ces marques, excepté si vous décidez d'être dépendant de leur volonté de proposer des mises à jour, bien entendu. Vous pouvez aussi continuer à utiliser Mobility Modder.

Si AMD venait à nous indiquer qu'un des constructeurs avait changé d'avis, nous mettrions bien sûr cette actualité à jour.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !