Édito : la vie des journalistes (et de PC INpact), troisième partie

marc skypeAprès le fonctionnement de la pige, nos différentes sources ou encore la vie en télétravail (et surtout ses défauts), cette troisième partie va se concentrer sur PC INpact et son fonctionnement. Vous êtes nombreux à vous demander comment fait toute cette « machine » pour tourner. Voici quelques éléments de réponses.

N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires, tout le monde tâchera d’y répondre.

4 gus dans un garage

D’un point de vue purement rédactionnel, l’équipe ne dispose que de quatre personnes : Marc Rees, le rédacteur en chef, Vincent Hermann, David Legrand et moi-même. Un nombre très faible, notamment si on le compare à certains de nos confrères, mais qui permet malgré tout de couvrir pas mal de sujets. Qui plus est, David est aussi testeur, il ne se consacre donc pas exclusivement à l’actualité.

Il faut cependant avouer que cette situation génère quelques problèmes :
  • Nous sommes toujours pressés (vraiment toujours), ce qui explique pourquoi nous ne répondons que tardivement aux emails, ou de façon très succincte. Il s’agit juste d’un problème de temps.
  • Nous devons donner la priorité à certains sujets, et en repousser (voire en abandonner) d’autres. C’est assez frustrant, mais nous n’avons pas le choix.
Nous ne pouvons pas publier tout ce que nous voulons ni quand nous le souhaitons, même si nous rédigeons des articles (qu'on espère) complets et des exclusivités régulièrement.

Chacun à ses spécialités, afin non seulement de réaliser un meilleur suivi de l’actualité, mais aussi de proposer aux lecteurs des petites précisions, qui n’ont l’air de rien au premier abord, mais qui font l’essence même de PC INpact. Sans compter le style d’écriture unique de chaque rédacteur.

Séparer le bon grain de l'ivraie

Le matin : officiellement nous commençons à 8h, mais cela ne signifie pas que l’on rédige dès 8h pile. Il y a d’abord la phase de prospection. En somme, il faut chercher les informations, peu importe les différents moyens (voir la deuxième partie de la vie des journalistes). Cela peut prendre un long moment, car si les sujets sont nombreux, ceux sans intérêt le sont tout autant… Et obtenir diverses informations peut demander beaucoup de temps. La prospection peut cependant avoir déjà été réalisée  durant la nuit, la veille, voire plusieurs jours avant pour les longs papiers, tout dépend vraiment du sujet et du degré de détails voulus (ou qu’il est possible d’obtenir au moment M).

À 8h, donc, tout le monde doit avoir lancé son client Jabber (peu importe le logiciel utilisé). Passons nos différentes façons de nous dire bonjour et les jeux de mots minables qui en découlent souvent, pour évidemment rappeler que nous n’avons pas de bureau. PC INpact fonctionne en télétravail, ce n’est pas un scoop. Cela exige donc une communication importante entre chaque membre.

La communication est en effet capitale :
  • Pour ne pas rédiger les mêmes articles au même moment : un problème potentiel qui augmente avec le nombre de rédacteurs. Aujourd’hui, notre petit comité fait qu’une telle erreur ne peut arriver (sauf exception). C’est en effet une lourde et grossière erreur, car si deux rédacteurs travaillent sur le même sujet sans le savoir, c’est bien sûr une perte de temps immense. C’est un peu comme rédiger un papier et se rendre compte après avoir fini qu’il a déjà été fait la veille… Cela vous démoralise instantanément. Pour éviter ces désagréments, nous avons bien sûr une administration où nous publions dès les premières minutes (voire la veille) les titres des sujets que nous traiterons dans les heures à suivre.
  • Pour s’organiser vis-à-vis des corrections : chacun corrige l’autre, cela nécessite donc un minimum d’organisation. Nous parlons donc entre nous des articles en arrivage, notamment pour préciser qu’ils risquent d’être particulièrement longs à rédiger, et longs à corriger, forcément. Cette logique vaut autant pour les actualités que les tests/dossiers, même si ces derniers sont prévus bien plus en avance.
  • Pour régler les priorités : il peut nous arriver d’abandonner un sujet pour en traiter un autre plus prioritaire. Tout dépend qui fait quoi et quand.
  • Pour créer un esprit de groupe : nous sommes souvent très pressés, et nous ne discutons donc pas constamment (on travaille tout de même…). Mais il ne faut pas non plus que l’ambiance soit inexistante, avec une communication digne de robots. Communiquer est important, que l’on parle de boulot ou d'autres choses.
Mais revenons à la rédaction des articles. Après avoir trouvé les différentes sources possibles, il faut alors compiler les informations, supprimer l’inutile, réfléchir à l’ordre des informations, aux termes les plus appropriées, comment mettre en avant les informations, quelle(s) image(s) pour illustrer l’article, penser aux intertitres, au titre, au sous-titre, aux mots clés, et aux actualités relatives. Le tout doit être cohérent, et tout ce qui ne concerne pas l'article en lui-même (titre, etc.) doit être fait en peu de temps, même si les à-côtés prennent parfois beaucoup de temps. Il nous arrive ainsi de réfléchir longuement sur un titre et un sous-titre, alors que nous ne pouvons véritablement nous le permettre.

Prévoyez l'arrivée des gros articles

Vient donc ensuite la correction. Dans une journée standard, cela signifie donc que les premiers articles tombent vers 9h pour les articles « courts », et bien plus tard bien sûr pour les articles « longs ». Si vous ne voyez aucun article de Marc, Vincent ou moi-même après 10/11h, cela ne peut signifier que deux choses : soit le rédacteur est en vacances (ou à une conférence, ce qui revient souvent au même), soit il travaille sur un long papier, qui demande un gros travail d’investigation. Seuls les cas d’interview sont à part, puisqu’il faut non seulement passer du temps à réaliser l’interview, mais surtout à la retranscrire. Or cela prend un temps fou. Une heure d’interview peut ainsi prendre une matinée complète, si ce n’est pas plus…

Tout cela continue jusqu’à 12h, pour reprendre à 14h et finir à 17h, même si bien sûr, il ne s’agit que d’horaires officiels et purement théoriques.

Hormis les articles à publier immédiatement, ceux qui sont décalés sont uniquement les articles du soir ainsi que les articles/dossiers « bloqués » par des NDA (Non-disclosure agreement), ces accords de non-divulgation « imposés » par les entreprises, souvent des constructeurs en fait. David est donc le principal concerné par ce type d’article décalé.

La suite de la vie de PC INpact la semaine prochaine.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !