Projet THD à 1 Gbps : un maire renomme sa ville Google

Et pas Lycos ? 43
Nil Sanyas
Le maire d’une ville des États-Unis, plus précisément du Kansas, a décidé de se renommer pendant un temps Google. Non, ce maire n’est pas particulièrement un fanatique de Google. Sa raison est bien plus matérielle.

Un réseau à 1 Gbps

Il a en effet entendu tout comme nous que le géant du Web comptait développer un réseau ultra haut débit en fibre optique dans une poignée de villes américaines. Google a en effet annoncé le mois dernier vouloir offrir un réseau jusqu’à 1 Gbps à un « tarif compétitif » (sans plus de précision) pour environ 500 000 foyers outre-Atlantique.

« Comme notre réseau Wi-Fi à Mountain View, le but de ce projet est d’expérimenter et d’apprendre » résumait la firme américaine. En somme, Google souhaite voir quels nouveaux types de services peuvent être développés grâce à des débits ultra rapides.

Google Kansas Topeka Fibre Optique

La capitale de la fibre optique

Reste donc pour Google à savoir où mettre en place son fameux réseau. Le maître de la recherche sur le Net a jusqu’au 26 mars pour prospecter avant de se décider. Mais ce maire de la ville de Topeka (près de 130 000 habitants) semble vouloir forcer la main à l’entreprise en se renommant « Google, Kansas – The Capital City of Fiber Optics ». Carrément.

« La ville de Topeka se félicite de la possibilité de participer à cette expérience technologique unique » annonce le site de la ville, mettant en avant les avantages et bénéfices que pourraient tirer ses citoyens grâce à ce réseau.

Un coup médiatique évident

Une publication solennelle a même été publiée sur le site de Topeka, signée par William W. Bunten, le maire de la ville.

Cela suffira-t-il pour pousser Google à choisir cette ville ? Quoi qu’il en soit, ce maire devrait au moins avoir réussi à attirer le regard de Google sur sa ville…