Google Chine poursuit la censure de ses pages

Auto-censure les mains 31
Marc Rees
Google a-t-il réellement levé la censure en Chine ? Philipp Lenssen, spécialiste ès-Google et auteur du fameux blog blogoscoped.com, signale une petite particularité qui avait échappé à l’attention des médias. D’abord un rappel. Le 12 janvier, Google faisait son annonce médiatique fracassante indiquant que le moteur allait désormais lever sa censure en Chine. Google promettait également des discussions avec les autorités chinoises pour déterminer dans quelles conditions pourrait prospérer ce moteur non filtré, légalement ou non. 

Le site Google Blogoscoped a remarqué cependant qu’en entrant l’expression « Human Rights » (droit de l’homme), Google.CN admet toujours qu’ « en application des lois locales et des règlements, certains résultats de recherche sont cachés » (en bleu sur la capture)

google chine censure

Cette phrase type s'affiche automatiquement dès qu'un contenu est filtré. On la retrouve tout en bas de la page des résultats. 

Selon nos tests, ce n’est pas tout puisque d‘autres termes sont invisibles pour les internautes chinois épris de curiosité peu réglementaire. Par exemple, « democracy » montre la même réponse, tout comme « chinese firewall » ou « falun gong » ou l’épineux « tiananmen » (qui affiche aussi un résultat très sage dans Google Image).

Autre exemple, justement : la requête "tiananmen square", saisie sur Google.fr

tiananmen square

"Tiananmen square", sur Google.cn  où seule la première image passe à travers les mailles du filet.

tiananmen square

Le moteur ayant en définitive la mainmise sur ce qui est affiché ou non, impossible de déterminer la masse d'informations véritablement dissimulées dans les secrets du moteur.