Les eBooks sur l'iBook Store d'Apple moins chers qu'annoncés ?

Les prix s'torent 18
Lors de la présentation de l'iPad le mois dernier, Steve Jobs avait annoncé un prix allant de 12,99$ à 14,99$ pour les eBooks vendus sur le nouveau iBook Store d'Apple. Ce prix était en hausse par rapport à ceux affichés par Amazon, qui facture 9,99$ maximum pour ses livres électroniques.

apple ipad

Mais le contrat de l'entreprise fruitée avec les éditeurs américains obligerait à une forte baisse de ces prix si le livre devient un bestseller. Le New York Times rapporte qu'au moins trois sources proches des négociations confirment un mécanisme de baisse automatique des prix des livres électroniques en fonction des volumes. Les termes du contrat assurent à Apple une forte réduction des prix sur les eBooks atteignant une liste des New York Times best-sellers. Les livres les plus vendus pourraient même rejoindre le prix de 9,99$ appliqué par Amazon.

Les éditeurs américains se plaignent depuis le lancement du Kindle des prix trop bas pratiqués par Amazon. Ils auraient donc accepté ces conditions, réduisant leur liberté de fixer eux-mêmes le prix de leurs livres, comme un pied de nez au plus grand libraire au monde.

Il est aussi intéressant de noter que ce contrat pourrait être illégal en France, où la loi Lang garantit aux éditeurs d'être les seuls à fixer le prix d'un livre. Ce prix doit être respecté par tous les revendeurs avec un rabais maximum de 5%. C'est peut-être l'une des raisons pour laquelle l'iPad risque d'arriver en France sans iBook Store ?