Livebox et GPL : la piqure de rappel d'Orange aux abonnés

Orange a informé ses abonnés de la diffusion des logiciels open source qui sont encapsulés dans la Livebox. Voilà ce qu’annonce l’opérateur, principalement :

« Comme vous le savez peut-être, la Livebox utilise un certain nombre de logiciels libres et open source*. Afin de respecter le principe de libre accès à ces logiciels, nous vous informons qu'Orange les met à votre disposition.

Pour bénéficier de plus d’information, nous vous invitons à vous rendre sur le site de l’assistance en ligne en cliquant ici (
http://assistance.orange.fr/777.php).

Nous attirons votre attention sur le fait que l’utilisation de ces logiciels n’est pas obligatoire et ne donne accès à aucun service et support supplémentaire.

Ils s’adressent principalement aux experts en développement de logiciels qui pourront en disposer via le site www.livebox-floss.com.
»

Orange se conforme donc à la GPL suite à l’utilisation de cette licence dans sa box. On notera que l’opérateur avait déjà diffusé ces bouts de code sur un autre domaine, identique, comme le pointait alors un post sur LinuxFR.

Cette mailing a le mérite, si ce n’est l’objectif, de soulever une énième fois la problématique de la distribution du code par les FAI. Sur ce dossier, tous n’ont pas cette même réaction.  Contrairement à Orange ou Neuf, Free refuse de son côté une telle publication notamment pour Iptables et BusyBox, deux logiciels sous licence GNU/GPL v2.

livebox cde source GPL distribution

Le FAI estime en effet qu’il n’y a pas de « distribution » du code, au sens GPL du terme, puisque les box restent son entière propriété.

Sur ce point, Xavier Niel nous expliquait sans détour que « Free ne viole en rien la GPL v2. Lorsqu'un produit qui utilise un soft sous GPL est vendu, le vendeur doit fournir les sources du soft GPL. Free ne vend pas la Freebox, elle est la propriété de Free, c'est un élément de terminaison de son réseau, les sources n'ont pas à être fournies. (…) La FreeBox est considérée comme faisant partie de l'infrastructure réseau de Free et n'appartient jamais au client. Le logiciel GPL modifié n'est donc jamais *distribué*. Il ne sort pas du réseau de Free. En fait, ce dernier cas prête pas mal à controverse, et les GNU voudraient bien essayer de contrer ce genre de situation dans la version 3 de la GPL mais pour l'instant c'est encore assez flou. » Contrairement à Orange ou SFR, le FAI avait été assigné pour violation de la GNU/GPL en novembre 2008.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !