FTTH : Orange investira 2 milliards d'euros d'ici 2015

Whaou, même chez moi très bientôt 83
Nil Sanyas
Les différends des FAI français vis-à-vis de la fibre optique semblent appartenir au passé. Orange, qui menaçait un temps de stopper ses investissements dans la fibre, a ainsi annoncé qu’il allait mettre sur la table la modique somme de 2 milliards d’euros d’ici à 2015.

Merci le nouveau cadre réglementaire

fibre optique gpon france telecom orangeUne bonne nouvelle, qui devrait pousser ses concurrents à investir eux aussi des milliards d’euros dans ce secteur, sachant que selon l’ARCEP, il faudrait au moins 25 milliards d’euros pour fibrer correctement tout le territoire d’ici 2022.

« Orange se félicite de la clarification du cadre réglementaire récemment intervenue dans le déploiement du très haut-débit et estime que les conditions sont aujourd’hui réunies pour une reprise des investissements dans ce domaine » annonce ainsi l’opérateur.

Sans surprise, les zones très denses seront fibrées en priorité, à savoir, outre Paris et certaines villes d’Île-de-France, les villes suivantes : Lyon, Marseille, Bordeaux, Lille, Toulouse, Grenoble, Metz, Nantes et Nice. Quelques quartiers de ces villes sont cependant déjà fibrées par Orange depuis plusieurs mois.

D’autres villes seront aussi concernées dès cette année : Montpellier, Rennes, Strasbourg, Cannes, Orléans, et Toulon.

Orange dans des dizaines de villes à travers la France dès cette année

Mais ce n’est pas tout. « Une phase d’expérimentation sera menée à Chatou (78) et Oullins (69) avant un déploiement plus large dès que possible dans six villes dès 2010 : Brest, Dijon, Le Havre, Pau, Reims et Valenciennes » précise Orange.

Orange a de plus rappelé qu’il comptait être présent dans toutes les régions françaises d’ici 2012 (45 villes), et tous les départements d’ici 2015, dont trois DOM.

Enfin, au dernière nouvelle, la France compte 255 000 abonnés au très haut débit, dont 195 000 chez Numericable et 60 000 chez Orange, Free, et SFR. Or Orange vient d’annoncer qu’il avait comptabilisé 33 000 abonnés dans ce secteur (au 30 septembre 2009).

Grâce à ces investissements massifs, ce nombre d’abonnés devrait croître rapidement dans les années à venir.