Eyefinity : un tableau et quelques précisions

Histoire d'y voir plus clair avant le week-end 45
Suite à notre actualité d'hier concernant le support d'Eyefinity sur les Radeon HD 5450, nous avons reçu de nombreuses réactions et avons pu constater que cette technologie, pourtant INtéressante, est encore floue pour de nombreux utilisateurs en ce qui concerne sa mise en oeuvre.

Eyefinity, une technologie INtéressante, mais compliquée à mettre en oeuvre

EyefinityNous avons donc décidé de publier une petite mise au point la concernant, ainsi qu'un tableau qui vous permettra de savoir si votre configuration à base de Radeon HD 5k peut gérer deux ou trois écrans, et si elle nécessite ou non l'utilisation d'un adaptateur actif.

Tout d'abord il faut savoir qu'Eyefinity se décompose en deux parties. La première est logicielle et permet à l'utilisateur de créer un ou plusieurs écrans virtuels à partir de ses écrans physiques.

Cela permet d'étendre très simplement n'importe quelle application sur deux ou trois écrans, ce qui n'était pas possible jusqu'à lors.Une fonctionnalité qui ne dépend que des pilotes. 

Eyefinity Eyefinity

Bien que pouvant être utilisée à de nombreuses fins, elle sera surtout utile aux joueurs qui souhaitent disposer d'un espace de jeu bien plus large, sans avoir à passer des heures à configurer leur machine.

Besoin de 3 écrans ? Le mot de passe est « DisplayPort »

La seconde partie d'Eyefinity est matérielle. Elle permet en effet à chaque Radeon HD 5k de supporter jusqu'à trois écrans. Mais cette possibilité dispose d'une limitation :

Pour gérer trois écrans, une Radeon HD 5k doit disposer nativement d'une sortie DP.

DisplayPortEn effet, la documentation d'AMD est claire sur ce sujet, chaque carte peut utiliser un maximum de deux sorties de type VGA / DVI ou HDMI ainsi qu'une sortie DP.

Si cette condition est remplie, l'utilisateur à deux possibilités :
  • Soit son écran est dépourvue d'une entrée DP et il lui faudra respecter la règle suivante :
Pour passer d'une sortie DP à une sortie DVI DL ou VGA, il faut un adaptateur actif.

Ici aussi la position d'AMD est claire : lors de l'utilisation d'une configuration à trois écrans, les fréquences sont gérées de telle manière que la sortie DP ne peut être utilisée que pour sortir un signal DP. Pour disposer d'une autre sortie il faut absolument un adaptateur actif.

Le problème est ici le coût de ces adaptateurs. Dans le cas du DVI DL, il faut compter environ 80 €. Dans le cas du VGA, c'est moitié moins, mais l'on se retrouve avec les limitations du VGA qui est une sortie analogique limitée au 2048x1536.

Eyefinity

Il faudra donc bien prendre en compte tous ces critères si vous décidez d'opter pour une Radeon HD 5k afin de disposer de trois écrans. 

Vous prendrez bien un petit tableau ?

Pour ceux qui voudraient en savoir plus, nous avons mis en ligne une documentation complète d'AMD permettant de présenter Eyefinity dans le détail, qui n'a malheureusement pas été mis à jour lors de la sortie des Radeon HD 5400/5600.

Nous avons donc décidé de compléter cette actualité par ce petit tableau qui résume simplement les choses et qui, on l'espère, vous permettra d'y voir plus clair :

Eyefinity 

Une dernière précision : dans le cas de la Radeon HD 5970, c'est un port Mini-DP qui est présent, et il faudra souvent un adaptateur Mini-DP / DP passif afin de profiter d'un troisième écran, à moins que celui-ci ne dispose nativement d'un port Mini DP.

De plus, il reste toujours possible d'utiliser deux Radeon HD 5k en CrossFireX afin de supporter un nombre maximal de quatre écrans sans DP et de six écrans avec deux DP.

Chaque carte devra néanmoins gérer ses propres écrans virtuels. Vous ne pourrez donc pas, par exemple, avoir un application ou un jeu étendu sur quatre écrans avec deux Radeon HD 5450 dépourvus de DP. Vous disposerez au maximum de deux groupes de deux écrans.

Enfin, le nombre de jeux supportés sera alors réduit à une liste blanche qu'AMD remplit un peu plus à chaque nouvelle version de ses pilotes.