USA : 9 machines sur 10 à plus de 1000 dollars sont des Mac

Ce n'est pourtant pas là que se situe la plus grosse croissance 243
Vincent Hermann
apple ipadCertains chiffres révélés récemment sur les ventes d’ordinateurs aux États-Unis confirment une évolution dans le marché informatique. Entre les Mac qui continuent leur position dominante dans la tranche supérieure des tarifs et l’accroissement de la demande pour les machines à moins de 500 dollars, on peut visualiser maintenant deux pôles entre lesquels il va falloir redoubler d’efforts pour vendre.

Concernant les Mac, les chiffres sont clairs : sur le dernier trimestre 2009, neuf des dix machines vendues à plus de 1000 dollars venaient de chez Apple. Cette domination  sur ce segment tarifaire est une confirmation puisque c’était déjà le cas en juillet de l’année dernière. Ces chiffres sont valables pour les boutiques physiques, mais cela inclut aussi bien les grandes chaines que les Apple Stores.

Mais là où l’évolution est la plus intéressante, c’est bien dans le segment des machines à moins de 500 dollars. C’est là que l’on trouve la plus forte augmentation, ce qui est aussi un message clair adressé à Apple. Les netbooks ont amorcé un mouvement singulier : il n’y a pas besoin de dépenser 1000 ou 1500 dollars pour avoir un ordinateur. Du coup, Stephen Baker, vice-président du cabinet d’analyse NPD, fait une remarque intéressante :

Acer Apsire netbook« Ils continuent [Apple] de gagner des parts de marché dans ces segments [NDLR : au-dessus de 1000 dollars], mais quasiment toute la croissance était dans les machines à moins de 500 dollars, où ils ne concourent pas. Donc, à un moment donné, ils vont clairement manquer d’espace dans le segment à plus de 1000 dollars, et ils sont plutôt faibles dans le segment de 500 à 1000 dollars. Et, bien sûr, si les prix de vente continuent sur cette voie, le segment premium sera au-dessus de 500 dollars, et plus 1000 dollars ».

Nos confrères de Betanews font une remarque intéressante au sujet d’Apple et de son succès sur le segment premium. La firme a ainsi grandi lentement en se focalisant sur ce marché jusqu’à avoir l’aura qui l’entoure aujourd’hui. Arrivée à un certain stade, la firme est assez grande pour baisser les prix, ce qui change la perception du mot « premium » : cela ne signifie plus être le plus cher, mais l’aura reste en place.

mac miniEn fait, Apple attend sans doute de savoir comment va fonctionner sa tablette iPad puisque son prix d’entrée est de 499 dollars. L’appareil peut-il fonctionner chez des personnes qui ont des besoins légers en informatique ? La société a longtemps mis en avant la simplification offerte par les Mac pour toutes les tâches courantes comme la navigation, les emails, le travail bureautique, etc. Ce sont justement les points forts de l’iPad, si l’on met de côté l’absence franchement ennuyeuse du Flash.

Si l’on ne compte pas l’iPad, seules deux machines Mac sont présentes sous les 1000 dollars : le MacBook blanc et le Mac Mini. Cependant, nul doute que la firme est pleinement au courant de qui achète quoi et adaptera son offre si réellement ses ventes sont sévèrement touchées dans le futur.