France : records de ventes de télévisions et de smartphones

Après des années de croissance, que ce soit en valeur ou en quantité, le marché français des biens technologiques ne cesse de reculer depuis deux ans, passant de 19,2 milliards d’euros en 2007 à 18,6 milliards en 2008 (-3 %) et 17,8 milliards en 2009 (-4,2 %). La chute a pourtant été moins importante que prévue, GfK tablant sur une baisse de 9 %.

télévisionCe recul en valeur est cependant lié à la baisse des prix. En effet, les ventes ont été incroyablement élevées en 2009. Il s’est ainsi écoulé 7,477 millions de télévisions (un record absolu), soit une augmentation de 25 % en à peine un an.

« À 585 € de prix moyen en 2009 (à comparer aux 755 € de prix moyen en 2008), l’écran plat se démocratise et se diffuse de plus en plus largement dans les foyers (près d’1 foyer sur 2 est désormais possesseur d’un écran plat) » note ainsi GfK.

Selon ce dernier, l’année 2010 devrait battre un nouveau record en termes de ventes de télévisions, avec 8 millions d’unités vendues. Notamment grâce à la coupe du monde de football.

Les autres produits ne sont pas en reste. Qu’il s’agisse des ordinateurs portables - 4,6 millions d’unités, +27 % - des smartphones - 3,6 millions d’unités, +100 % - ou encore des appareils photo numériques (+19 %), certains secteurs n’ont pas eu à se plaindre. Et comme pour les télévisions, ces secteurs connaitront des niveaux de ventes jamais vus. Les prévisions de GfK sont ainsi les suivantes : 6,4 millions de smartphones et 5,3 millions d’ordinateurs portables.

« Globalement, l’ensemble des marchés des biens techniques devrait cumuler un chiffre d’affaires de 17,3 milliards d’euros, en baisse de 2,8 % par rapport à 2009 » prévoit GfK. « Mais il est possible que ces marchés redeviennent positifs en 2010, en particulier si la baisse des prix sur les téléviseurs ralentit, si les nouveaux téléviseurs 3D se vendent en quantité, ou si de nouveaux produits trouvent enfin leur public (e-readers ou tablettes numériques) » tempère toutefois le spécialiste.

De son côté, le SIMAVELEC, le syndicat des industries de matériels audiovisuels électroniques, a aussi noté cet écart important entre les très bonnes ventes et les mauvais résultats financiers. Les bas prix ont au moins permis de démocratiser certains produits note le syndicat. Plusieurs graphiques du SIMAVELEC ci-dessous vous permettront de mieux analyser le marché des matériels audiovisuels (en somme, surtout la télévision et les lecteurs DVD/Blu-ray). 

Simavelec 2010 television

Simavelec 2010 television


Simavelec 2010 television


Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !