Put.io : le stockage qui met Hadopi dans les nuages (MàJ)

Bientôt des IP lunaires ? 151
Marc Rees
MIse à jour 15/04/2010 : Put.io vient de dévoiler il y a quelques jours les détails de son offre commerciale. Une offre déclinée en trois modules :

L’Offre Basic : 5$ par mois, 10Go de stockage (10Go de bande passante)
L’Offre Pro : 10$ par mois, 50Go de stockage (50Go de bande passante)
L’Offre Premium : 20$ par mois, 100Go de stockage (100Go de bande passante).

Pour les besoins ponctuels, les abonnés peuvent se procurer des packs d'extension (entre 50 et 250 Go de bande passante, facturés entre 5 et 25 dollars). Dans tous les cas, les Go non consommés s’accumulent jusqu’à un plafond de 500Go. Pour cesser son abonnement, il suffit d’arrêter de payer. Les règlements se font uniquement avec Paypal pour l'instant.


Première diffusion 26/01/2010 : Alors qu’Hadopi devrait montrer ses dents, ou du moins sa truffe humide, le net avance et s’adapte à l’ère du temps. Ainsi doit-on parler de Put.io, un service qui redéfinit le stockage en ligne.

put.io turquie stockage cloud nuage en ligne

Put.io vous propose un espace de stockage et une bande passante confortable pour vous offrir tout le contenu numérique que vous souhaitez. Besoin d’un fichier à récupérer dans le Torrent ? Put.io le télécharge et vous permet de le streamer depuis son serveur. La plate-forme supporte également le FTP, le « direct download », les liens Rapidshare etc. Vous télécharger un Divx, et Put.io sait le streamer via le Divx Web player ou VLC. En cas de fichier compressé, le site sait dézipper les archives au besoin avec le mot de passe fourni par vos soins.

Il supporte également les feeds RSS, en téléchargeant les nouveaux contenus automatiquement. Il fonctionne aussi avec les torrents, les podcasts, ou les « music blogs ». Pour couronner le tout, les fichiers ou dossiers sont partageables avec vos amis : vous pouvez ainsi récupérer des données dans leur espace de stockage, ou leur proposer « votre » stock.


Mordu de mobilité ? Put.io sait convertir les contenus au format MP4. Pour la musique, il supporte un système similaire à Muxtape pour streamer les MP3 récoltés dans ses petites mains… Quand votre stock est bien garni, il vous suffit d’en demander le rapatriement, compacté. 

Dernier détail, les limiers de l’Hadopi risquent de se casser une dent puisque Put.io, qui se charge du téléchargement, est basée en Turquie soit assez éloignée de l’IP bleu, blanc, rouge bien de chez nous. On ne connaît pas encore le modèle économique, si ce n’est que pour l’heure, le site offre aux quelques bêtas testeurs 50 Go de stockage et 150 Go de bande passante. Pour l’heure, le service est en effet en bêta, mais l’éditeur délivre de temps à autre des invitations à décrocher sur http://twitter.com/putdotio.