eBay affiche un bénéfice élevé, grâce à la vente de Skype

Subissant une concurrence de plus en plus forte partout dans le monde (dont Leboncoin en France), eBay n’en reste pas moins le leader du marché des enchères, en attendant de dominer celui des petites annonces. Et financièrement, le dernier trimestre 2009 a été pour le moins excellent, comme le prouve les chiffres suivants :
  • Chiffre d’affaires : 2,371 milliards de dollars (+16 %)
  • Bénéfice net : 1,355 milliard de dollars (+269 %)
  • Marge nette : 57 % (contre 18 % en 2008)
eBay licenciement rachatsAttention toutefois, le bénéfice net est faussé par la vente de Skype, qui a tout de même rapporté plus de 1,4 milliard de dollars. Sans cette vente, eBay aurait ainsi dégagé à peine quelques millions de bénéfices. Des bénéfices et non pas des pertes, car il faut aussi prendre en compte les impôts sur les bénéfices, ici très élevés (237,8 millions de dollars) du fait de la ventes de Skype. Sans compter divers frais administratifs liés à cette vente.

Pour le reste, le secteur des enchères et des petites annonces a généré 1,219 milliard de dollars au dernier trimestre 2009 (+17 % en un an), tandis que Paypal cartonne, avec 757,04 millions de dollars de chiffre d’affaires (+25 %). Et ses résultats à l’international ne cessent d’augmenter (1,327 milliard, +21 %), même si les États-Unis restent indispensables à eBay (1,043 milliard, +11 %).

Enfin, Paypal compte désormais 81 millions d’utilisateurs actifs (+15 %), tandis que le nombre d’utilisateurs d’eBay n’a pas été précisé cette fois.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !