Accord Microsoft/Yahoo! : Bruxelles l'accepte, sans conditions

Mise à jour : la nouvelle est désormais officielle. Selon Yahoo! et Microsoft, Bruxelles rejoint donc l'autorité américaine en acceptant ce rapprochement entre les deux géants du Web. Et aucune condition n'est demandée par l'Union Européenne.

Microsoft et Yahoo! peuvent donc désormais s'atteler à mettre en place leur rapprochement dans les secteurs de la recherche et de la publicité en ligne. Cela devrait prendre plusieurs mois, voire plusieurs années selon les secteurs. Il faudra donc s'armer de patience pour remarquer un réel changement au sein de Yahoo!.



Ancien titre: Accord Microsoft/Yahoo! : Bruxelles se décidera en février

Mise à jour (15 février 2010) :
selon l'agence de presse anglaise Reuters, la Commission européenne devrait annoncer peut-être dès aujourd'hui son approbation à cet accord entre Yahoo! et Microsoft. Contrairement au rachat de Sun Microsystems par Oracle, il n'y aura aucune complication, et aucune condition ne sera demandée par l'Europe.



Article du 21 janvier 2010.

L’effectivité de l’alliance entre Yahoo! et Microsoft se rapproche un peu plus. Les deux géants du Web viennent en effet de lui soumettre leur projet de rapprochement pour le secteur de la recherche sur Internet et la gestion de la publicité en ligne.


Dessin Yahoo Microsoft rechercheLa Commission européenne a ainsi indiqué mardi qu’elle donnera son avis définitif sur ce sujet le 19 février au plus tard. Les différents scénarios possibles sont simples : la Commission accepte sans rechigner ce rapprochement, soit elle l’accepte, mais avec des conditions, soit le rapprochement lui pose problème, et à l’instar du rachat de Sun Microsystems par Oracle, une enquête approfondie sera réalisée. Une dernière option qui entrainerait automatiquement un report de plusieurs mois de l’autorisation européenne.

Déjà acceptée par les autorités de la concurrence du Canada et de l’Australie, cette union visant à rivaliser avec Google dans la recherche sur Internet (et le marché de la publicité) doit encore avoir l’aval de deux zones capitales dans le monde du Web : l’Europe bien sûr, mais aussi les États-Unis. Ces derniers ont pour leur part repoussé l’année passée leur décision finale sur ce dossier. Cette décision devrait cependant avoir lieu dans les semaines à venir.

Rappelons qu’une fois l’accord autorisé, Bing deviendra le moteur de recherche exclusif des sites de Yahoo!, et Microsoft disposera pour 10 ans de la technologie de recherche de Yahoo!. Voir tous les détails de l’accord.

Enfin, n'oublions pas que Bing devrait arriver en version finale en France (et en Europe) cet été.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !