Valleywag : 100 000 dollars pour la preuve de la tablette Apple

Déjà un gagnant du DVD « La Blonde contre-attaque » ! 132
Vincent Hermann
Le site Valleywag a créé l’évènement en promettant des récompenses allant jusqu’à 100 000 dollars pour la preuve formelle de l’existence de la tablette Apple. Étant donné la liste des prix et les conditions pour les remporter, il est clair que le site visait essentiellement les employés de la firme à la pomme.

valleywag apple tablet concours

Comme on peut le voir, plus la preuve sera évidente, meilleure sera la récompense :
  • Photos : 10 000 dollars
  • Vidéo : 20 000 dollars
  • Photo et/ou vidéo de Steve Jobs tenant la tablette : 50 000 dollars
  • Fournir un exemplaire de la tablette pour permettre de l’utiliser au moins une heure : 100 000 dollars
Pour le dernier point, avec la récompense maximale, l’opération s’apparenterait sans doute à une partie grandeur nature de James Bond.

Bien sûr, Valleywag indique que l’identité des participants restera secrète mais… Il est plutôt évident qu’Apple prendrait un soin particulier à s’occuper des employés victimes de ce type de fuite.

Et puisque l’on parle de la réaction d’Apple, elle s’est fait sentir après qu’un courrier est parvenu aux lanceurs du concours.

valleywag apple tablet concours valleywag apple tablet concours

On pouvait s’en douter, le point principal de cette lettre porte sur la compromission du secret industriel. L’offre est décrite comme complètement illégale et la firme « insiste » pour que la chasse aux preuves soit arrêtée au plus vite.

Le concours ne s’arrête pas mais l’avocat Michael Spillner est considéré comme ayant « un peu » gagné en envoyant ce courrier. Pourquoi ? Parce qu’en parlant de secret professionnel, il évoque le fait qu’il y a réellement quelque-chose à protéger. Michael Spillner gagne donc :
  • Un DVD de « La Blonde contre-attaque »
  • Un bon d’achat de 25 dollars pour le Zune Marketplace
  • Un ensemble de couteaux à viande
On ne pourra pas dire que les gens de Valleywag manquent d’humour.

Les auteurs du concours indiquent tout de même que le témoignage le plus intéressant qu’ils ont reçu est celui qui affirme que toute l’histoire de la tablette n’est qu’un formidable hoax : « Je vous écris pour vous informer que j’ai des connaissances spécifiques sur la tablette Apple. J’ai le regret de vous informer qu’il n’y a pas de tablette Apple. Ces nombreux mois de rumeurs sans fin au sujet de la tablette ont été le plus gros canular dans l’histoire de la technologie. Apple le sait, je le sais, et bientôt le public le saura. »

Le concours continue donc mais l’avertissement est renouvelé : il faut rester dans les limites de la loi.