Iliad : Free Mobile avance, Alice recule

Après avoir dévoilé il y a quelques jours la future arrivée du fameux Femto-cell pour les Freenautes, Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad (Free), a fait de nouvelles révélations lors d’un déjeuner organisé par l’AJM (Association des journalistes médias).

Quels seront les partenaires de Free Mobile ?

free téléphonie mobile orange bouygues sfrSelon le bras droit de Xavier Niel, les discussions avec les équipementiers, afin de déployer son réseau mobile dans les prochaines années, sont désormais très avancées. Free Mobile s’alliera-t-il avec des équipementiers français, chinois ou d’autres nationalités ? Selon Lombardini, nous devrions en savoir plus dans les semaines à venir.

Cette première étape est indispensable pour que Free Mobile atteigne le plus rapidement possible les 25 % de couverture, condition sine qua non pour signer un accord d'itinérance avec Orange, SFR et/ou Bouygues Télécom, afin de lui offrir un service national.

Sur cet accord d’itinérance justement, Lombardini a laissé entendre que l’un des trois grands serait assez réticent : « On a commencé à en parler avant même la licence (NDLR : son attribution le mois dernier). Il y a deux opérateurs intéressés, le troisième moins. » Bouygues Télécom ?

Mais pour Free Mobile, l’année 2010 concernera aussi l’attribution des autres fréquences, même si les chances de pouvoir s’aligner sur Orange, SFR et Bouygues Télécom seront minces. « De manière générale, on est intéressé par de nouvelles fréquences, mais pas à n'importe quel prix » a ainsi expliqué le directeur général d’Iliad. La puissance financière de ce dernier n’ayant aucun rapport avec ses concurrents, la tâche s’annonce par avance difficile.

L'échec de l'offre à 19,99 euros d'Alice

Enfin, Lombardini est aussi revenu sur la fameuse offre triple-play d’Alice à 19,99 euros par mois. Censée contrer l’offre de Numericable au même tarif et relancer Alice, en perte de vitesse depuis un an, l’offre n’a semble-t-il pas rencontré le succès escompté.

« Il n'y a aucune demande pour ce produit de notre côté » a ainsi commenté Maxime Lombardini, précisant que ce constat ne doit pas être lié à un manque d’image d’Alice : « Je ne pense pas que la marque Numericable soit beaucoup plus forte, ou moins forte, que la marque Alice ! » Les départs des abonnés Alice semblent d'ailleurs toujours aussi importants à en croire Lombardini.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !