Le Nexus One de Google capte mal les réseaux 3G (màj)

Google et T-Mobile enquêtent 88
Vincent Hermann
Mise à jour : Google prévient qu’une solution est en cours de test pour le Nexus One et ses soucis de réception sur les réseaux 3G que certains utilisateurs ont rencontré. La mise à jour pourrait être publiée la semaine prochaine, et elle pourra être installée en synchronisant l’appareil. La firme indique toutefois que les soucis de réseaux 3G peuvent aussi être causés simplement par la zone géographique.



Le lancement du Nexus One de Google a suscité de nombreuses réactions. Attente et espoir pour les uns, scepticismes et critiques de la stratégie pour les autres. Malheureusement, d’un point de vue commercial, un trouble naissant autour du téléphone prend de l’ampleur tandis que le service après-vente un peu particulier semble dérouter une partie des clients.

nexus onenexus one

L’offre de lancement n’est pas forcément claire pour tout le monde. Il n’existe actuellement que deux possibilités de se procurer le Nexus One pour les consommateurs américains : l’acheter nu chez Google au prix de 529 dollars, ou se le procurer chez l’opérateur T-Mobile pour 179 dollars avec un abonnement de 79 dollars par mois pendant deux ans. Première frustration : seuls les nouveaux clients de T-Mobile pourront se le procurer. Pour ceux qui ont déjà un abonnement, le tarif de 179 dollars n’est donc pas disponible.

L’autre frustration, plus importante celle-là, vient d’un manque de clarté quant à la gestion des problèmes rencontrés par les clients : à qui doivent-ils s’adresser ? Principalement à Google, mais il peut être rapidement agaçant de poser toutes ses questions par courrier électronique. En effet, c’est le seul moyen par lequel répond Google. Malheureusement, et même si la firme semble toujours finir par répondre, les informations demandées arrivent le plus souvent au bout d’une ou deux journées ouvrées. Des consommateurs se demandent pourquoi, pour un appareil à plus de 500 dollars, un support téléphonique direct n’a pas été mis en place.

Car des problèmes, il y en a. Beaucoup concernant des soucis d’utilisation, mais on en trouve un dans le lot qui semble très sérieux. Le Nexus One a vraisemblablement un vrai souci avec les réseaux 3G. Un nombre croissant d’acheteurs indique que leur téléphone flambant neuf reste bloqué perpétuellement sur les réseaux EDGE, avec la différence de performance que cela suppose, surtout dans un appareil disposant de nombreux services reliés à Internet.

nexus
Source de l'image : Gizmodo

Sur la photo ci-dessus, publiée par Gizmodo, on voit clairement les différences : le téléphone G1 à gauche reçoit un signal 3G fort, tandis que le Nexus One, à droite, ne dispose que de l’EDGE. Les deux téléphones sont sous Android, bien qu’avec des versions différentes, mais ils utilisent surtout le même réseau de T-Mobile.

Étant donné que le réseau n’agit pas différemment en fonction des modèles, il s’agit forcément d’un souci au niveau de la prise en charge du signal par le Nexus One. D’ailleurs, un lecteur de Gizmodo a publié un compte-rendu d’une manipulation dans laquelle il force l’utilisation de la 3G (WCDMA « only » au lieu « preferred »). Il note une différence notable de performances dans les services, mais il y a une contrepartie : si le téléphone quitte la zone 3G, il est littéralement perdu, et il faut donc repasser manuellement au mode « preferred ».

Il s’agit donc d’un problème relatif au système Android, plus spécifiquement à la version 2.1. La question maintenant est de savoir si ce qui pose souci est le système lui-même ou son implémentation dans le Nexus One. Dans tous les cas, puisque le téléphone en est capable, une mise à jour logicielle devrait certainement régler le problème. En attendant, Google et T-Mobile ont affirmé travailler sur la prise en charge du réseau 3G.