Insolite : Roxxxy, le premier "sex robot"

Z6PO version samedi soir sur canal 205
Marc Rees
A Las Vegas, à l’Adult Entertainment Expo, a été présenté Roxxyy, le premier « Sex Robot » pour homme. Connecté à un PC par liaison Wi-Fi, ce robot possède des capteurs sensibles placés aux endroits dits stratégiques. Cet amas de ferraille destiné aux plaisirs divers et variés ne sait pas se déplacer, bouger la tête ni même ses lèvres, du moins de façon indépendante. Roxxxy (1m70 pour 55 Kg, environ) dispose cependant d’une peau synthétique, d’un squelette articulé et d’un cœur mécanique. Des caractéristiques qui rendent, selon nous, un poil exagérée la qualification de « robot sexuel ».

roxxxy robot truecompanion
Roxxxy est à droite (photo AFP)

« Elle ne passe pas l’aspirateur, ni ne cuisine, mais elle peut faire presque tout le reste, si vous voyez ce que je veux dire » a expliqué à l’AFP son concepteur, Douglas Hines, sourire qu’on imagine en coin. Développé par True Companion LLC, ce robot ne serait pas qu’un outil de plaisir, il sait aussi entamer une conversation : « elle est un compagnon, elle a une personnalité, elle vous entend, vous écoute, elle parle. Elle ressent votre contact. Elle sait dormir. Nous avons essayé de répliquer une personnalité » poursuit le boss de True Companion. « Si vous aimez les Porsche, elle aime les Porsche. Si vous aimez le foot, elle aime le foot ». On le voit : elle sait maîtriser une discussion philosophique.

Ce robot est entièrement paramétrable depuis le site (totalement sous l’eau actuellement) de True Companion (couleur cheveux, peau, etc. ;). Comptez entre 7000 à 9000 dollars US.

Douglas Hines est un ancien de Bell Labs où il œuvrait dans le milieu de l’intelligence artificielle. Notre Roxxxy est ainsi livré avec cinq personnalités : de Wild Wendy, aventureuse, à Frigid Farrah, « réservée et timide » note très sérieusement l’AFP.

Pour les amateurs de l’autre sexe, une version mâle est dans les fourneaux. Son petit nom ? Rocky.

BrrRRRrrrrrr.