Microsoft demande à intégrer le groupe de travail sur le SVG

Récemment, Microsoft a parlé d’Internet Explorer 9, la prochaine version majeure de son navigateur. Évidemment, comme à chaque annonce, l'éditeur met en avant son produit en présentant les nouveautés en approche. Mais, via un mouvement récent de la firme, il se pourrait que cette liste de fonctionnalités à venir n’ait pas été nécessairement complète.

ie8

Quand bien même Internet Explorer 7 et 8 ont amorcé lentement un changement d’attitude de la firme face aux technologies du Web, il y a des domaines dans lesquels le navigateur est réellement à la traîne. Plus précisément : les performances (surtout JavaScript) et le respect des standards et technologies du Web.

Or, l’éditeur a justement indiqué qu’un nouveau moteur était en préparation pour ramener Internet Explorer au niveau des concurrents sur le JavaScript, mais en outre que Direct2D (apparu avec Windows 7 et porté vers Vista) serait utilisé pour le rendu. De plus, la firme a ajouté que le respect des standards figurerait clairement parmi les priorités.

Il conviendra là encore de vérifier ce qu’il en est dans la pratique. Cependant, Microsoft vient de demander l’adhésion au groupe de travail sur le SVG, au sein du W3C (World Wide Web Consortium).

On peut voir là un signe « encourageant » pour le navigateur : parce que le SVG est une technologie que Microsoft a toujours refusé de prendre en charge jusque-là. L’excuse favorite du géant était bien huilée : le SVG n’est pas suffisamment utilisé par les développeurs pour que l’entreprise s’embête à en implémenter la gestion dans son navigateur. Une conclusion tordue puisque Internet Explorer a été pendant très longtemps le navigateur majoritaire. Or, s’il ne prenait pas en charge le SVG, il était évident que son taux d’utilisation allait rester marginal. CQFD.

Malheureusement pour Microsoft, et heureusement pour l’utilisateur final, le monde des navigateurs a subi de violents séismes ces dernières années. Firefox a été propulsé sur le devant de la scène, et ce ne sont certainement ni Chrome, ni Opera, ni Safari qui ont ralenti l’essor des technologies. Microsoft se retrouve donc loin derrière, et il est donc temps de se battre à armes égales sur les points qui ont la faveur des médias.

Bien entendu, Microsoft n’a fait que demander son adhésion au groupe de travail. De fait, il n’y a aucune garantie deux éléments importants :
  • Son acceptation effective au sein du groupe
  • Le support réel de SVG dans Internet Explorer
Mais puisque la version 9 est en plein développement et que Microsoft compte se servir de Direct2D pour accélérer le rendu graphique ou encore des polices, la prise en charge du SVG serait une bonne opportunité pour montrer patte blanche. Cette technologie permet en effet de définir des formes et transformations, et donc d’animer des graphiques de manière vectorielle. Le SVG étant libre, la firme pourrait l’implémenter de manière à être accéléré via Direct2D, donc matériellement.

Il y a tout de même des chances que le groupe de travail soit plus qu’heureux d’accueillir Microsoft pour une occasion de répandre enfin réellement la technologie. Restera à voir si la firme implémente réellement SVG dans Internet Explorer, ou si elle ne fait pas volontairement les choses à moitié comme il lui est arrivé de le faire par le passé.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !