Firefox : quelles évolutions pour les versions 3.6, 3.7 et 4.0 ?

Mozilla change régulièrement ses plans pour Firefox. Dernièrement, on a souvent parlé des différentes moutures qui devraient arriver en 2010 et début 2011, et un résumé ne sera probablement pas de trop pour avoir une vue d’ensemble.

firefox

Le premier à arriver sera Firefox 3.6. Cette version ne bouleversera pas les habitudes puisque l’interface ne change pas (sauf une exception). Les améliorations sont à chercher essentiellement sous le capot. :
  • L’inclusion des Personas, aussi appelés « thèmes légers ». Ils permettent de changer quelques éléments de l’interface sans pour autant redémarrer le navigateur.
  • Firefox 3.6 peut maintenant avertir lorsque des plug-ins (à ne pas confondre avec les extensions) sont périmés.
  • La prise en charge des miniatures d’onglets dans la barre des tâches de Windows 7 (comme Internet Explorer 8 et Safari 4), bien que ce support semble absent depuis la bêta 4.
  • Les vidéos passant par la balise HTML du même nom pourront être affichées en plein écran
  • Le support des polices WOFF
  • Meilleures performances pour le JavaScript
  • Meilleure réactivité générale du navigateur
  • Un meilleur support des CSS, DOM et balises HTML 5
Jusqu’à ce jour, cinq versions bêtas ont été distribuées, chacune corrigeant une foule de bugs divers. On notera également qu’il s’agit de la première version qui inclut des changements concernant la politique de gestion des plug-ins (Flash par exemple), afin de commencer à les isoler légèrement. À terme, la sécurité et la stabilité devraient en être renforcées.

Ceux qui souhaitent tester Firefox 3.6 pourront télécharger sa bêta 5 depuis les liens ci-dessous :

Versions françaises : Versions anglaises : Firefox 3.7

La version suivante sera la 3.7. Contrairement aux plans initiaux de Mozilla, elle n’inclura aucun changement d’interface : ces modifications sont réservées à Firefox 4.0. Cela ne signifie pas que la 3.7 sera dépourvue de nouveautés intéressantes :
  • Meilleures performances générales
  • Temps de démarrage réduit de 25 %
  • Jetpack, une nouvelle infrastructure pour la création et la gestion des extensions
  • Première implémentation d’Electrolysis
  • Intégration de Weave
Malgré le côté attirant des premières lignes, ce sont les deux dernières qui vont provoquer le plus de changements. Electrolysis va ainsi débuter l’isolation des onglets, une fonctionnalité sur laquelle Internet Explorer 8 a dégainé le premier, suivi peu après par Chrome. Il s’agit de placer la page Web de chaque onglet dans un processus séparé. Comme pour les navigateurs de Microsoft et de Google, cela signifie une consommation de mémoire vive en hausse, mais également une sécurité et une stabilité accrue : si un onglet plante, il n’entraine pas tout le navigateur avec lui.

Weave est actuellement présent sous la forme d’une extension. Il s’agit d’une infrastructure qui permet de synchroniser des informations. Si sa fonction première était la sauvegarde en ligne des marque-pages, ses attributions ont largement évolué puisqu’elle permet par exemple de synchroniser les informations d’identification sur les sites ou encore les onglets ouverts. Cela signifie que plusieurs Firefox sur différentes machines seront tous des miroirs les uns des autres.

Firefox 4.0

Enfin, Firefox 4.0 devrait arriver pour la fin 2010 ou début 2011. Étant donné les retards de Mozilla à chaque version, il ne faudra probablement pas attendre la version finale avant le premier trimestre 2011, mais des bêtas seront accessibles avant. Nous en avons parlé ces derniers mois, le changement le plus visible sera la mise en place du nouveau thème par défaut. Les onglets devraient basculer au-dessus de la barre d’adresses et la barre de menu devrait disparaître.

firefox concept interface

Du côté des améliorations, Electrolysis s’étendra et Weave devrait gagner encore en possibilités. Nul doute que les performances seront une nouvelle fois visées, puisqu’elles sont maintenant un élément crucial de comparaison et de concurrence entre les navigateurs. À ce jour, si le moteur Webkit, présent dans Safari et Chrome, affiche les meilleures performances, on notera que l’arrivée d’Opera 10.5 risque de changer la donne.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !